Inspecteur externe DGDDI / DGFiP - Concours Inspecteur des douanes

Louis6440
Messages : 3
Inscription : 28 mars 2020 16:09

Inspecteur externe DGDDI / DGFiP

Message par Louis6440 »

Bonjour à toutes et à tous,
En reconversion professionnelle et admissible aux écrits du concours d'inspecteur des douanes, je prépare actuellement les épreuves orales. Cependant, j'hésite depuis un moment avec le concours d'inspecteur de la DGFiP, dans la mesure où ce qui m'attire n'est pas spécifique à une des deux directions : participer au fonctionnement de l'Etat, lutter contre la fraude ou la contrebande, l'aspect contrôle et vérification,... Bref, je n'ai pas vraiment de vocation pour un des deux concours, mais plus pour le ministère.
Aussi, après lecture des précédents sujets similaires (dont un très proche, mais remontant à 2011...) et ayant du mal à contacter des inspecteurs en poste vu le contexte actuel, j'aurais aimé avoir quelques retours sur les points suivants :

---> Il semblerait que l'essentiel des postes de douanier soient concentrés en Ile de France ; est-ce exact ?
---> Niveau mobilité au cours de la carrière, les inspecteurs douaniers sont-ils vraiment "condamnés" à rester au même endroit ? Je ne me verrais vraiment pas passer toute ma vie autour de Paris...
---> J'ai lu dans un post un peu ancien que seules une place ou deux à la sortie de l'école des douanes est ouverte aux externes pour la branche surveillance : est-ce vrai, et si oui, quelle est la répartition approximative entre les branches opérations commerciales et administration générale ?
---> En cas de réussite aux épreuves orales de douanier (on peut toujours rêver :)), est-ce possible de prendre un an d'attente pour tenter le concours de la DGFiP en septembre et, en cas d'échec, intégrer l'école de la DGDDI à Tourcoing en septembre suivant (en d'autres termes, garder la place obtenue au chaud pendant un an pour intégrer la session suivante) ?
---> Quand on intègre une des deux directions, la DGDDI par exemple, est-il possible de passer dans l'autre par la suite à un moment de la carrière ?
---> Enfin, de manière générale, avez-vous un avis en raison de votre expérience ? (Bien sûr, le choix doit être fait selon mes critères, mais lire les arguments des un/unes et des autres peut souligner des aspects dont je serais passé à côté)

Ces questions vous semblent peut-être basiques, voire bateau, mais je n'ai que peu de contacts professionnels dans ces domaines, et je trouve des infos très contradictoires et/ou très anciennes sur les sites consultés jusqu'ici.

Merci beaucoup = )

CHEWBAKA42
Messages : 49
Inscription : 23 nov. 2015 16:58

Re: Inspecteur externe DGDDI / DGFiP

Message par CHEWBAKA42 »

Bonjour,
J'ai été admissible inspecteur des douanes en 2013, mais je ne me suis pas rendu aux oraux partiellement pour les raisons qui te poussent à hésiter. Je ne le savais pas au moment du désistement, mais j'avais obtenu 16 de moyenne aux écrits. Je pense que j'aurais pu être admis, même si les épreuves orales, notamment les finances publiques, me semblent bien plus exigeantes que celles d'IFIP. Surtout, l'oral de motivation me semble (je ne l'ai pas passé) très complexe, en ce sens qu'on n'entre pas par hasard à la DGDDI. Mais, je pense que les mentalités et les sensibilités sont plus disparates à la DGFIP. A la DGDDI, il faut avoir un rapport très strict à l'ordre. Et les questions du type "dénonceriez-vous votre frère, votre femme… ", ce n'est pas si simple. Du moins, il n'est pas si simple de simuler un état d'esprit attendu par ces métiers de la douane.
Je pense donc sincèrement que les deux directions recherchent des profils assez différents. La DGFIP, c'est tout de même davantage une capacité à l'autonomie, à des points de vue personnels mais argumentés. La DGDDI, c'est un sacerdoce, une mentalité plus marquée pour l'ordre (je ne suis pas certain qu'il y ait énormément de marge dans les réponses attendues aux oraux), un esprit de corps peut-être plus marqué.
Ce sont des traits stéréotypés, mais c'est l'esquisse que j'ai dressée lorsque j'ai décidé de ne pas aller aux oraux en 2013 et de me présenter à la session 2014 du concours externe IFIP.

Tu n'abordes pas la carrière. En 2013, de mémoire, il y avait une cinquantaine de places au concours d'inspecteur des douanes. Je ne connais plus le nombre de candidats. Mais, avec le niveau de recrutement actuel à la DGFIP qui est très élevé, le concours d'IFIP me paraît bien moins sélectif. En revanche, il me semble que la réussite au concours d'inspecteur des douanes acquise, la carrière est plus linéaire et donc plus favorable. Je te renvoie vers ce document du SCSFIP disponible sur tout moteur de recherche, donc non confidentiel : http://www.scsfip.fr/medias/files/de-a- ... -dgddi.pdf.

Q1 et Q2) Il me semble en effet que les zones aéroportuaires parisiennes constituent l'essentiel des postes d'affectation. En revanche, je ne vois pas pourquoi au fil de la progression d'ancienneté, tu ne pourrais pas avoir une affectation extra-francilienne. Ce n'est pas impossible.
Les mutations à la DGFIP, car tu compares deux corps, ne vont pas dans un sens favorable ni à la mobilité, ni à l'ancienneté.

Q3) Je me posais les mêmes interrogations. Il est vrai que la branche surveillance attire davantage que les opérations commerciales. ce que m'avait dit un inspecteur à l'époque, c'est qu'il y avait un ratio très faible de postes surveillance et que les anciens contrôleurs branche surveillance, devenus inspecteurs, étaient plus à même d'occuper les dits postes…

Q4) Ta demande relève du rêve, selon mon avis de non-spécialiste. On ne peut repousser la scolarité que pour des motifs impérieux, comme une grossesse...La scolarité d'inspecteur des douanes n'est pas donnée (CAA de DOUAI N° 15DA01245, CAA de DOUAI N° 18DA01711).

Q5) Par la voie du détachement, oui…

Q6) M'étant retrouvé dans la même situation, je peux te dire que tes interrogations ne sont pas basiques. Passe tes oraux à fond, essaye de l'avoir cette année. Tu le regretteras sinon. Les deux jurisprudences données servent à te démontrer que la scolarité d'inspecteur des douanes ne sera pas de tout repos et qu'il faudra bosser. Mais, sincèrement, le concours d'inspecteur des finances publiques te serait accessible sans trop de travail l'année d'après, si jamais tu ne t'estimais pas à ta place.

Selon moi, l'identité de la DGFIP et de la DGDDI, et au plan individuel les personnalités de leurs agents,sont très distinctes. Mais, si pour toi, l'un ou l'autre c'est la même chose, choisis le déroulé de carrière. Avec les flots de candidats externes reçus ces dernières années au concours ifip, l'éclipse du grade d'idiv avec l'augmentation des valeurs des postes comptables, le concours ipfip pourrait devenir encore plus sélectif au cours des années à venir. Par chance, je l'ai eu cette année. Je peux t'assurer que des candidats très brillants sont recalés. Lis avec attention le document du SCSFIP vers lequel je t'ai renvoyé.

fredfred0049
Messages : 145
Inscription : 09 sept. 2008 10:53

Re: Inspecteur externe DGDDI / DGFiP

Message par fredfred0049 »

Louis6440 a écrit :
28 mars 2020 16:46
Bonjour à toutes et à tous,
En reconversion professionnelle et admissible aux écrits du concours d'inspecteur des douanes, je prépare actuellement les épreuves orales. Cependant, j'hésite depuis un moment avec le concours d'inspecteur de la DGFiP, dans la mesure où ce qui m'attire n'est pas spécifique à une des deux directions : participer au fonctionnement de l'Etat, lutter contre la fraude ou la contrebande, l'aspect contrôle et vérification,... Bref, je n'ai pas vraiment de vocation pour un des deux concours, mais plus pour le ministère.
Aussi, après lecture des précédents sujets similaires (dont un très proche, mais remontant à 2011...) et ayant du mal à contacter des inspecteurs en poste vu le contexte actuel, j'aurais aimé avoir quelques retours sur les points suivants :

---> Il semblerait que l'essentiel des postes de douanier soient concentrés en Ile de France ; est-ce exact ?
---> Niveau mobilité au cours de la carrière, les inspecteurs douaniers sont-ils vraiment "condamnés" à rester au même endroit ? Je ne me verrais vraiment pas passer toute ma vie autour de Paris...
---> J'ai lu dans un post un peu ancien que seules une place ou deux à la sortie de l'école des douanes est ouverte aux externes pour la branche surveillance : est-ce vrai, et si oui, quelle est la répartition approximative entre les branches opérations commerciales et administration générale ?
---> En cas de réussite aux épreuves orales de douanier (on peut toujours rêver :)), est-ce possible de prendre un an d'attente pour tenter le concours de la DGFiP en septembre et, en cas d'échec, intégrer l'école de la DGDDI à Tourcoing en septembre suivant (en d'autres termes, garder la place obtenue au chaud pendant un an pour intégrer la session suivante) ?
---> Quand on intègre une des deux directions, la DGDDI par exemple, est-il possible de passer dans l'autre par la suite à un moment de la carrière ?
---> Enfin, de manière générale, avez-vous un avis en raison de votre expérience ? (Bien sûr, le choix doit être fait selon mes critères, mais lire les arguments des un/unes et des autres peut souligner des aspects dont je serais passé à côté)

Ces questions vous semblent peut-être basiques, voire bateau, mais je n'ai que peu de contacts professionnels dans ces domaines, et je trouve des infos très contradictoires et/ou très anciennes sur les sites consultés jusqu'ici.

Merci beaucoup = )
Bonjour,
Je vais être bref.
Il ne s'agit que de mon avis personnel, mais si tu es mobile, préfère plutôt le concours d'Inspecteur des Douanes.
Les missions sont beaucoup plus intéressantes, notamment grâce à la faculté de passer d'une branche à l'autre.
Par ailleurs, le traitement, primes comprises, est à échelon égal supérieur à celui perçu à la DGFIP.
Cordialement.

Louis6440
Messages : 3
Inscription : 28 mars 2020 16:09

Re: Inspecteur externe DGDDI / DGFiP

Message par Louis6440 »

Bonsoir,

Tout d’abord, ,merci beaucoup pour vos réponses ; j’ai eu un gros coup de doute et de stress ces derniers jours, et vos retours m’aident à examiner plus calmement ces questions.

Chewbaka42, déjà félicitations pour ton cours d’IPFiP ! J’ai lu le document que tu m’as conseillé (merci !) ; il faudra que je le relise encore pour bien tout saisir, n’ayant jamais travaillé dans la fonction publique beaucoup d’aspects et d’abréviation me sont un peu étrangers, mais globalement je pense voir ce que tu veux dire. Par contre, lorsque tu dis que les mutations de la DGFiP ne vont pas dans un sens favorable à la mobilité, c’est-à-dire qu’en général, la carrière se déroule globalement dans la zone d’affectation initiale ?
Effectivement, cette année il y a 28 places pour le concours externe des douanes, pour 2.500 candidats inscrits environ, de mémoire…
Par ailleurs, lorsque tu me conseilles d’essayer d’avoir DGDDI cette année quitte à tenter DGFiP par la suite, est-ce à dire que si j’obtenais les douanes cette année et que j’intégrais la formation, l’année suivante je pourrai au pire quand même passer DGFiP, sans être tenu de rester dans les douanes justement en raison du coût de formation des inspecteurs ?


Freffred0049, question naïve mais quand tu parles d’être mobile, est-ce dans le cadre des missions, ou de la carrière (ou les deux) ?


En tout cas, encore merci pour vos retours = D Bonne soirée

CHEWBAKA42
Messages : 49
Inscription : 23 nov. 2015 16:58

Re: Inspecteur externe DGDDI / DGFiP

Message par CHEWBAKA42 »

S'agissant du document communiqué et du vocabulaire, un corps (IFIP ou I DDI) est composé de plusieurs grades, en l'espèce 5 à la DGFIP (IFIP, IDIV CN, IDIV HC, IPFIP, AFIPA) et 6 à la DGDDI (I, IR1,IR2, IR3, IP, DSD). Pour être clair, si actuellement (cela ne l'a pas toujours été notamment en 2013 ou 2014) le concours externe d'inspecteur DDI est plus sélectif, en obtenant ce concours, c'est comme si tu réussissais en grande partie l'ensemble de ta carrière dans tout le corps des inspecteurs, et non seulement dans le grade. Quand tu obtiens IFIP, tu as peu de chances de devenir IPFIP (c'est le fossé à passer, alors qu'à la DGDDI le fossé est le concours initial d'inspecteur DDI) et de moins en moins de chances de devenir idiv.

S'agissant de la mobilité à la DGFIP, je pense surtout aux cadres supérieurs. On va lentement vers une généralisation des postes au choix des Directeurs locaux (CV+LM), et non plus à l'ancienneté administrative.

S'agissant du coût de la formation et de son éventuel remboursement, tu auras une obligation de rester au service de l'Etat, et non de la seule DGDDI. Aucun problème pour passer le concours d'IFIP ultérieurement.

Pour ma part, j'avais une sensibilité particulière pour les missions de la DGFIP. Mais, objectivement, quand on hésite, on choisit rationnellement en fonction de la rémunération et des promotions possibles. C'est pour cela que je te dis d'être ultra motivé pour tes oraux et de foncer. Tu auras toujours la possibilité de changer de carrière. J'arrête de saturer ce forum avec mes arguments. Si tu as besoin d'un avis plus poussé, n'hésite pas en MP même si je mets parfois du temps à répondre.

fredfred0049
Messages : 145
Inscription : 09 sept. 2008 10:53

Re: Inspecteur externe DGDDI / DGFiP

Message par fredfred0049 »

Louis6440 a écrit :
29 mars 2020 21:00
Bonsoir,

Tout d’abord, ,merci beaucoup pour vos réponses ; j’ai eu un gros coup de doute et de stress ces derniers jours, et vos retours m’aident à examiner plus calmement ces questions.

Chewbaka42, déjà félicitations pour ton cours d’IPFiP ! J’ai lu le document que tu m’as conseillé (merci !) ; il faudra que je le relise encore pour bien tout saisir, n’ayant jamais travaillé dans la fonction publique beaucoup d’aspects et d’abréviation me sont un peu étrangers, mais globalement je pense voir ce que tu veux dire. Par contre, lorsque tu dis que les mutations de la DGFiP ne vont pas dans un sens favorable à la mobilité, c’est-à-dire qu’en général, la carrière se déroule globalement dans la zone d’affectation initiale ?
Effectivement, cette année il y a 28 places pour le concours externe des douanes, pour 2.500 candidats inscrits environ, de mémoire…
Par ailleurs, lorsque tu me conseilles d’essayer d’avoir DGDDI cette année quitte à tenter DGFiP par la suite, est-ce à dire que si j’obtenais les douanes cette année et que j’intégrais la formation, l’année suivante je pourrai au pire quand même passer DGFiP, sans être tenu de rester dans les douanes justement en raison du coût de formation des inspecteurs ?


Freffred0049, question naïve mais quand tu parles d’être mobile, est-ce dans le cadre des missions, ou de la carrière (ou les deux) ?
PLUTOT LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE. LES POSTES SONT ESSENTIELLEMENT LOCALISES PRES DES FRONTIERES, CE QUI EST LOGIQUE, TERRESTRES, MARITIMES ET AEROPORTUAIRES.
J'AI OUBLIE DE TE PREVENIR, AU NIVEAU DU DEROULE DU GRAND ORAL, POUR L'AVOIR PASSE, IL Y A PLUSIEURS SPECIFICITES AUX DOUANES;
AU NIVEAU DE LA FORME. TOUT D 'ABORD, FACE A TOI TU AURAS DES EXAMINATEURS EN CIVIL ET D'AUTRES EN UNIFORME.
PAR AILLEURS, LA OU DANS D'AUTRES ADMINISTRATIONS ILS NE SONT QUE 2, COMME A LA DGFIP, AUX DOUANES, ILS SONT 5 SI JE NE ME TROMPE PAS. C'EST ASSEZ IMPRESSIONNANT, PRESQUE SOLENNEL.
AU NIVEAU DU FOND, LE JURY TE POSERA DES QUESTIONS TRES VARIEES QUI EXIGERONT DE TOI DES REPONSES TRES RAPIDES. TU N'AURAS PAS LE TEMPS DE SOUFFLER. LES QUESTIONS FUSERONT LES UNES APRES LES AUTRES.
SI LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE NE T'EFFRAIE PAS, JE TE CONSEILLE DE FONCER. AVEC PEUT ETRE CELUI DE LA DGCCRF, IL S'AGIT DE CADRES D'EMPLOI SELON MOI LES PLUS PRESTIGIEUX DU MINEFI.




En tout cas, encore merci pour vos retours = D Bonne soirée

Louis6440
Messages : 3
Inscription : 28 mars 2020 16:09

Re: Inspecteur externe DGDDI / DGFiP

Message par Louis6440 »

Ok, c’est bien noté. Vos réponses me remotivent considérablement, vraiment merci ! Je vais me préparer à fond, en espérant que l’oral soit maintenu (pour l’instant nous sommes dans le flou), et… qui sait, on verra le résultat ! J’aviserai par la suite en cas d’échec.

Bonne après-midi à vous = )

fredfred0049
Messages : 145
Inscription : 09 sept. 2008 10:53

Re: Inspecteur externe DGDDI / DGFiP

Message par fredfred0049 »

Louis6440 a écrit :
31 mars 2020 17:06
Ok, c’est bien noté. Vos réponses me remotivent considérablement, vraiment merci ! Je vais me préparer à fond, en espérant que l’oral soit maintenu (pour l’instant nous sommes dans le flou), et… qui sait, on verra le résultat ! J’aviserai par la suite en cas d’échec. ET EN CAS DE REUSSITE SURTOUT. CROIS MOI TU NE LE REGRETTERAS PAS. C'EST UNE SUPERBE CARRIERE QUI EST SUCCEPTIBLE DE S'OFFRIR A TOI. COURAGE. FONCE

Bonne après-midi à vous = )

Répondre

Revenir à « Concours Inspecteur des douanes »