Jeune diplômé - Concours Ingénieur de l'industrie et des mines IIM

PhilippeD
Messages : 1
Inscription : 08 mai 2020 11:39

Jeune diplômé

Message par PhilippeD »

Bonjour,

J'ai quelques questions relatives aux concours. J'ai parcouru l'ensemble du forum mais de nombreux postes sont anciens et il m'est difficile de savoir si certains propos sont encore exactes à ce jour.

1) Tout d'abord, un jeune diplômé a-t-il ces chances pour ce concours ? je suis issu d'une école des grandes mines (non éligible au corps des mines) et j'ai suivi une formation d'ingénieur généraliste. J'ai lu que le concours est normalement accessible aux "petites mines" et que provenir d'une grande mine n'est pas forcément un atout pour le jury car il y a un risque de" "sur-recruté". De l'autre, côté je ne vois pas à quel autre concours je pourrais postuler.

2) Les postes qui m'intéressent principalement sont ceux concernant l'accompagnement aux entreprises PME, PMI et tout ce qui peut relever de l'économie en général. Pour la lettre lettre de motivation, j'ai lu qu'il fallait rester ouvert et ne pas se restreindre à un seul domaine. Cependant, je n'ai pas envie de dire que je serais intéressé par les canalisations parce que je sais que ça ne motiverai pas. Que dois-je faire ?

3) A propos de la rémunération, une brochure indique 3000 net. En me fiant aux grilles sur internet ça tombe à 1500 pour le premier échelon, et sur le forum certains affirment 2700. Quelle est l'ordre de grandeur pour un jeune diplômé, c.a.d sans expérience hormis des stages.

4) Après classement, si j'ai bien compris les candidats externes et internes (Mines Douai) se saisissent des postes selon leur classement. Comment est-ce que cela se passe entre candidat externe et interne, qui a la priorité ?

Je vous remercie de votre attention.

Lyolar
Messages : 10
Inscription : 09 sept. 2016 15:22

Re: Jeune diplômé

Message par Lyolar »

Hello,

Je reprends ton post et j'y réponds en bleu.

1) Tout d'abord, un jeune diplômé a-t-il ces chances pour ce concours ? je suis issu d'une école des grandes mines (non éligible au corps des mines) et j'ai suivi une formation d'ingénieur généraliste. J'ai lu que le concours est normalement accessible aux "petites mines" et que provenir d'une grande mine n'est pas forcément un atout pour le jury car il y a un risque de" "sur-recruté". De l'autre, côté je ne vois pas à quel autre concours je pourrais postuler.cela fait longtemps que le concours n'est plus réservé aux étudiants des petites mines. Il me semble plutôt que le corps privilégie un peu plus les ingénieurs avec de l'expérience, ce qui me semble une bonne chose à titre personnel (sans présager de la qualité de ta candidature). Donc pour te répondre, pas de crainte d'être sur-recruté, d'autant plus que, comme tu le dis, il n'y a pas d'autres alternatives. Le principal risque me semble être celui de ton inexpérience (légitime, puisque tu es jeune diplômé), mais il faudrait d'autres avis sur le sujet.


2) Les postes qui m'intéressent principalement sont ceux concernant l'accompagnement aux entreprises PME, PMI et tout ce qui peut relever de l'économie en général. Pour la lettre lettre de motivation, j'ai lu qu'il fallait rester ouvert et ne pas se restreindre à un seul domaine. Cependant, je n'ai pas envie de dire que je serais intéressé par les canalisations parce que je sais que ça ne motiverai pas. Que dois-je faire ?
au-delà de la lettre de motivation, petit point d'attention: il y a de moins en moins de poste en accompagnement économique. La récente réforme des direccte a mis 70% des agents dehors, donc on ne voit quasiment pas sortir de postes dans les circulaires et lorsqu'ils existent ils sont trustés par ceux qui occupaient déjà un poste dans ce secteur.
En toute franchise, le corps est actuellement très orienté contrôles: ASN, inspection des ICPE. La volonté du gestionnaire de corps et du syndicat majoritaire semble être de nous positionner sur les métiers du numérique (chef de projet SI par exemple) chez d'autres ministères (armée, justice et tout ministère qui veut des ordonnanceurs en SI).

Ces deux points me semblent importants à prendre en compte. Si tu restes intéressés, tu devras parler de ta polyvalence dans la lettre et à l'entretien. En toute franchise, je te dirai de ne pas te tirer une balle dans le pied dans la lettre. Lors de l'entretien, si on te pose la question, la seule réponse valable me semble être celle qui consiste à dire que tu feras le travail demandé au mieux de tes capacités (puisque tu es agent public et donc que tu es là pour servir), mais qu'au bout des quelques années que durera ton poste tu t'orienteras vers le domaine qui te plait le plus afin de mettre toute ton énergie au service d'un domaine qui te passionne.




3) A propos de la rémunération, une brochure indique 3000 net. En me fiant aux grilles sur internet ça tombe à 1500 pour le premier échelon, et sur le forum certains affirment 2700. Quelle est l'ordre de grandeur pour un jeune diplômé, c.a.d sans expérience hormis des stages.
sans enfant, en zone de résidence 2, la calculette indique 2865 net mensuel au 1er échelon.



4) Après classement, si j'ai bien compris les candidats externes et internes (Mines Douai) se saisissent des postes selon leur classement. Comment est-ce que cela se passe entre candidat externe et interne, qui a la priorité ?
les listes sont tout simplement différentes. D'ailleurs dans les concours internes, tu oublies les passerelles en provenance du corps des techniciens. En fait les zones de gouvernance font remonter régulièrement les postes vacants depuis 2 circulaires (en tous cas dans l'ancien système avec les deux circulaires annuelles, mais je ne sais pas si cela restera comme ça avec le passage à une circulaire+postes au fil de l'eau), et suivant le processus en cours, et une tambouille à la DGE (dont je ne connais pas les modalités, des listes différentes sont pondues

Trotamundos
Messages : 107
Inscription : 28 janv. 2017 17:59

Re: Jeune diplômé

Message par Trotamundos »

Lyolar a écrit :
18 mai 2020 15:40
La volonté du gestionnaire de corps et du syndicat majoritaire semble être de nous positionner sur les métiers du numérique (chef de projet SI par exemple) chez d'autres ministères (armée, justice et tout ministère qui veut des ordonnanceurs en SI).
Je ne retrouve pas cette information, sais-tu d'où ça vient ?
Les compétences n'ont vraiment plus grand chose à voir si je ne m'abuse...

matthieuxi
Messages : 7
Inscription : 19 mars 2020 08:52

Re: Jeune diplômé

Message par matthieuxi »

Bonjour,

Vous pouvez trouver ces informations indirectement ici:

La brochure de recrutement 2020:
https://www.entreprises.gouv.fr/files/f ... n_2020.pdf

Le site du Syndicat majoritaire: https://www.sniim.com/nos-missions/numerique

Cordialement,

MD

Trotamundos
Messages : 107
Inscription : 28 janv. 2017 17:59

Re: Jeune diplômé

Message par Trotamundos »

Merci, je vais parcourir tout ça.

Malgré l'aspect risque numérique, j'ai l'impression qu'aucun profil des années précédentes correspond à ça !
Ça change pas mal la donne je trouve...

Desman
Messages : 5
Inscription : 12 mars 2019 16:46

Re: Jeune diplômé

Message par Desman »

Oui la brochure 2020 met vraiment l'accent sur un seul point alors que les mission IIM sont très variées. Un peu inquiétant tout ça...

Lolo91ds44
Messages : 9
Inscription : 27 juil. 2015 18:12

Re: Jeune diplômé

Message par Lolo91ds44 »

Bonjour à tous, pour rassurer tout le monde,
Peut importe le métier régalien:

En DIRECCTE sous la tutelle DGE : Métrologie, DevEco(Non regalien) quelques postes subsistent dans les SEER des DIRECCTE, À L'ASN dans la sûreté nuc ou la radioprotection, dans la sphère du MTES, carrière mines, Risques industriels, cana/ESP, Énergie climat, et barrages il y aura toujours besoin de chefs de projets pour rajeunir et assurer la transition de ces vieilles administrations vers le numérique.

La preuve même le bureau des concours du SG du MEF n'était pas outillé pour instruire les demandes d'inscription à distance. Pour ne plus dépendre des services postaux, dans le futur on peut imaginer pouvoir déposer l'ensemble des pièces constituant le dossier sur une plate-forme sécurisée avec mail de notification automatique au fur et à mesure de l'instruction.... Ce n'est qu'un exemple d'application...

En septembre sont prévus les entretiens en présentiel, alors que la DGAFP donnait la possibilité d'utiliser la visioconference pour les concours jusqu'au 31/12/2020...
Une administration comme celle-ci même si elle héberge Cedric O, ça met du temps à mûter...


Bon courage à tous 😉
Plus qu'à attendre les résultats de la commission de sélection (pour un 1er filtre)...a/c du 28/06...

Répondre

Revenir à « Concours Ingénieur de l'industrie et des mines IIM »