Attaché territorial, difficulté ? - Concours Attaché territorial

Yalou13
Messages : 1
Inscription : 26 juin 2019 19:33

Attaché territorial, difficulté ?

Message par Yalou13 »

Bonjour à toutes et tous,

J'aimerais passer le concours d'attaché en novembre 2020. J'ai un master 2 en droit public et les métiers qu'offrent ce grade me plaisent vraiment.

J'ai cependant du mal à évaluer la difficulté de ce concours. Est-il réputé dur ? Est-ce un concours ayant de la "valeur" dans le monde de la FPT ?

Merci d'avance !

Grombrindal
Messages : 12
Inscription : 31 janv. 2016 11:06

Re: Attaché territorial, difficulté ?

Message par Grombrindal »

Bonjour,

C'est un concours qui a beaucoup de valeur dans le monde de la FPT. Beaucoup de candidats et assez peu d'élus.
Nous sommes obligés de passer par ce concours si l'on veut exercer des fonctions de cadre sup. dans la fonction publique territoriale (exception faite de certains postes de catégorie B).
Concernant la difficulté, que dire.. En fait, elle est multiple selon moi.
Je précise d'abord que j'ai un parcours en droit également, Master 2, et j'ai fait une CPAG (Classe Préparatoire à l'Administration Générale) à l'issue de celui-ci.
J'ai passé le concours en externe à 3 reprises. La première fois, j'ai été disqualifié pour avoir souligné mes titres en bleu (j'avais écrit en noir). J'ai fait un recours en référé, et l'on m'a proposé de garder mes notes pour la fois suivante (deux ans après) puisque j'étais admissible et que les oraux étaient déjà passés. J'ai refusé.
La deuxième fois, on m'a reproché aux oraux un manque de pratique territoriale, alors... que je le passais en externe (paradoxe, quant tu nous tiens)...
Enfin, la troisième fois, l'oral s'est bien passé, et j'ai été admis (je précise que j'avais auparavant passé le concours de rédacteur, que j'avais eu, et que je travaillais déjà dans la FPT).
Au niveau de la difficulté, si tu as une bonne méthode et que tu as bien compris le fonctionnement d'une note de synthèse et ce que l'on attend de toi dans une dissertation, l'admissibilité est atteignable assez facilement. En revanche, les oraux dépendent beaucoup de l'endroit où tu le passes, et de ton expérience. C'est quelque chose que beaucoup de jury vont attendre de toi (assez paradoxalement d'ailleurs). D'où l'intérêt de faire des stages avant, et de bien se familiariser avec l'univers car avoir une théorie absolue ne suffit pas toujours.

La principale difficulté du concours, pour moi, se trouve à posteriori et réside en fait dans un point très important : ton parcours universitaire.
On m'a reproché, après avoir passé le concours de catégorie B, lorsque j'ai postulé, de manquer d'expérience dans la fonction publique. J'avais le concours, et le bagage scolaire, mais personne ne voulait embaucher un jeune cadre sans expérience. J'ai passé un an à chercher un poste, et j'ai eu beaucoup de chance d'en trouver un. Les grosses collectivités me disaient de commencer plus petit, et les petites collectivités n'avaient pas les moyens de me former. Le serpent se mordait la queue.

Donc le risque est d'avoir le concours mais beaucoup de mal à trouver un poste car les responsabilités d'un attaché sont importantes et personne ne voudra confier des responsabilités à un jeune cadre fraichement lauréat, mais sans expérience, quand bien même il aurait toute la bonne volonté du monde et de l'énergie à revendre (ce qui selon moi est bien dommage car on gagnerait à avoir des gens volontaires et avides d'apprendre).
En clair, avoir un concours pour finir reçu collé (lauréat, et sans poste à l'issue des quatre ans) est quelque chose à prendre en compte. Maintenant, si on y met du sien, qu'on est prêt à délocaliser (ce que j'ai fait pendant deux ans), qu'on a une porte d'entrée quelque part (qu'on connait les bonnes personnes), alors oui, le concours vaut totalement le coup selon moi.

Sinon, dans l'hypothèse om tu n'aurais pas attaché, tu passes rédacteur, tu rentres par "la petite porte" : secrétaire de Mairie, et tu passes le concours d'attaché dans la foulée l'année d'après. Ca te fait une super expérience, un bagage ultra reconnu et prisé, et tu peux postuler sur presque n'importe quel poste derrière car tu es polyvalent. Mais faut s'accrocher un peu (c'est mon parcours). :P

En tout cas, je ne regrette pas d'avoir passé le concours d'attaché (ni celui de rédacteur), même si il faut s'attendre derrière à quelques temps de galère si l'on n'a pas d'appui pour rentrer quelque part ou pas forcément de chance pour dénicher le bon poste (qui est rare).

N'hésite pas à poser toutes les questions que tu veux, on sera heureux de te répondre. :)

A bientôt.

Répondre

Revenir à « Concours Attaché territorial »