Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Inspecteur principal des finances publiques
Répondre
kacec
Messages : 31
Inscription : 17 nov. 2008 20:17

Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par kacec »

Je vous propose de partager des idées sur les cas pratiques sur lesquels on pourrait tomber le jour de l oral
kacec
Messages : 31
Inscription : 17 nov. 2008 20:17

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par kacec »

Bonjour à tous
Est ce que ça vous dit de travailler sur un cas pratique :
Vous êtes IP au service de domaines dans une DDFIP. Le préfet demande au DDFIP réorganiser les services du département parce qu'il a été constaté que des services de la cité administrative occupe 19m2 par agent
Cette réorganisation devra s'inscrire dans la politique de réorganisation des services de l Etat tout en veillant a respecter les loyers budgétaires au M2
- Quelle analyse faites vous de la situation ?
- Quelles actions menez-vous en conséquence ?

Pour moi :
Problématique : la conformité du nombre de M2 par agent sur le lieu de travail, modernisation des espaces de travail, qualité de vie au travail , démarche engagée par la dgfip

Plan d action :
Mise en place d'une démarche projet qui embarque le pôle transverse, les OS, les chefs de service des agents + mission d accompagnement au changement +assistant de prévention
Audit devra être effectué pour la réorganisation de ce service ce qui nous permettra avec B2i d évaluer le montant du budget alloué a cette restructuration
Présentation des plans aux agents puis au comité social
Organisation de réunions et concertations avec les agents pour la disposition des bureaux

Voila pour moi. Je vous laisse compléter
kacec
Messages : 31
Inscription : 17 nov. 2008 20:17

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par kacec »

Vous êtes IP et assurez l'intérim d'un SIP
Une charge a été signée avec une communauté de Communes, la ddfip et le préfet. Le sip doit assurer une permanence dans 3 espaces France Services de cette communauté de communes.
Le ddfip souhaite faire de cette zone une vitrine de l accueil de proximité du département.
Aucun des agents du Sip ne veut aller faire ces permanences. Ils mettent notamment en avant le fait que leur assurance du véhicule ne couvre pas les déplacements professionnels
Que faites-vous ?

Je suis en train de travailler dessus
JDEKKARD
Messages : 5
Inscription : 08 sept. 2014 19:05

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par JDEKKARD »

kacec a écrit : 11 janv. 2023 21:58 Vous êtes IP et assurez l'intérim d'un SIP
Une charte a été signée avec une communauté de Communes, la ddfip et le préfet. Le sip doit assurer une permanence dans 3 espaces France Services de cette communauté de communes.
Le ddfip souhaite faire de cette zone une vitrine de l accueil de proximité du département.
Aucun des agents du Sip ne veut aller faire ces permanences. Ils mettent notamment en avant le fait que leur assurance du véhicule ne couvre pas les déplacements professionnels
Que faites-vous ?

Je suis en train de travailler dessus
L'enjeux est celui d'assurer le service public, dans un contexte de NRP et d'engagement de la DGFIP vis à vis de ses interlocuteurs locaux, état et collectivités.

En termes, de solution, je proposerai :
- me renseigner sur les transports en communs ;
- voir avec SIRIUS si certains de mes agents habitent à proximité (levier) ;
- voir avec interlocuteurs (Pole PPR, parfois cabinet du directeur) si système flotte de véhicule, one drive ou autre système de véhicule partagé de dispo,
- faire un point avec chef division Particuliers
- Échanger avec le Responsable relation usagers pour voir si idée (et demander fréquence)
- prévenir division RH que je fais faire une réunion de service
- réunion de service du SIP pour essayer de motiver les agents, à commencer par ceux qui font de l'accueil et ceux proches ; leur faire part des solutions de transport trouvées ;
- leur dire qu'une rotation sera faite, des formations, et appui un référent dans le SIP ; APRDV si question trop complexes;
- conclure en disant que je devrai trancher si pas de volontaires,
- CR oral au chef division Particuliers

Pas sur que çà suffise !
Huggy
Messages : 2
Inscription : 13 août 2021 09:59

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par Huggy »

kacec a écrit : 11 janv. 2023 21:53 Bonjour à tous
Est ce que ça vous dit de travailler sur un cas pratique :
Vous êtes IP au service de domaines dans une DDFIP. Le préfet demande au DDFIP réorganiser les services du département parce qu'il a été constaté que des services de la cité administrative occupe 19m2 par agent
Cette réorganisation devra s'inscrire dans la politique de réorganisation des services de l Etat tout en veillant a respecter les loyers budgétaires au M2
- Quelle analyse faites vous de la situation ?
- Quelles actions menez-vous en conséquence ?

Pour moi :
Problématique : la conformité du nombre de M2 par agent sur le lieu de travail, modernisation des espaces de travail, qualité de vie au travail , démarche engagée par la dgfip

Plan d action :
Mise en place d'une démarche projet qui embarque le pôle transverse, les OS, les chefs de service des agents + mission d accompagnement au changement +assistant de prévention
Audit devra être effectué pour la réorganisation de ce service ce qui nous permettra avec B2i d évaluer le montant du budget alloué a cette restructuration
Présentation des plans aux agents puis au comité social
Organisation de réunions et concertations avec les agents pour la disposition des bureaux

Voila pour moi. Je vous laisse compléter
Bonjour,
Ce sujet n'est-il pas peu ou prou tombé? avec la division BIL aux manettes.


Bonnes révisions.
Dernière modification par Huggy le 13 janv. 2023 08:30, modifié 1 fois.
JDEKKARD
Messages : 5
Inscription : 08 sept. 2014 19:05

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par JDEKKARD »

CAS 4

Autre cas sympa !

Vous êtes auditeur au sein d'une DRFIP. La vérification du poste de travail d'un agent par la DISI a révélé des infractions aux règles élémentaires de sécurité informatique, l'utilisation à des fins personnelles de l'ordinateur et le stockage de données provenant des postes de travail de ses collègues. L'intéressé est par ailleurs soupçonné d'accorder des remises gracieuses non justifiées et non couvertes par sa délégation de signature. Le DRFIP vous charge de faire le point sur le dossier.
kacec
Messages : 31
Inscription : 17 nov. 2008 20:17

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par kacec »

Problème de déontologie et de contrôle interne.
En tant qu IP je pense que je vais faire un Audit du service.
Demander l organigramme fonctionnel et effectuer une piste d audit pour avoir les traces informatique
Le convoqué pour connaître les raisons de l'utilisation de l'ordinateur a des fins personnel
Pour il a stocké des éléments appartenant à ces collègues.
Puis voir le contrôle de effectué par le cdp y a t'il eu déjà des alertes sur ce sujets
Puis vérifier les délégations de signature.
Y a t'il une séparation des tâches
Si cela est avérée il risque des sanctions disciplinaires
Donc info RH
Voila pour l instant
JDEKKARD
Messages : 5
Inscription : 08 sept. 2014 19:05

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par JDEKKARD »

Autres cas :

1/ Vous êtes IP chargé de la communication et de la qualité de service dans une Direction située dans le même immeuble que le SIP/SIE. On vous informe par téléphone qu'un usager mécontent veut parler au Directeur. Il assure que l'agent d'accueil, après l'avoir fait patienter très longtemps, lui aurait tenu des propos agressifs et injurieux. L'agent se défend et nie les faits, il dit que c'est lui qui s’est fait agresser par l'usager, à ce titre il vous demande de déposer une plainte.

2/ IP, Responsable de la division des particuliers, un responsable d’un SIP vous contacte pour vous indiquer qu’il manque des valeurs dans la caisse. Il considère que les faits n’ont pu se dérouler qu’entre 16h45 hier et 9h ce matin. À son niveau, aucun agent de sa structure ne peut être incriminé.
JDEKKARD
Messages : 5
Inscription : 08 sept. 2014 19:05

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par JDEKKARD »

kacec a écrit : 12 janv. 2023 21:29 Problème de déontologie et de contrôle interne.
En tant qu IP je pense que je vais faire un Audit du service.
Demander l organigramme fonctionnel et effectuer une piste d audit pour avoir les traces informatique
Le convoqué pour connaître les raisons de l'utilisation de l'ordinateur a des fins personnel
Pour il a stocké des éléments appartenant à ces collègues.
Puis voir le contrôle de effectué par le cdp y a t'il eu déjà des alertes sur ce sujets
Puis vérifier les délégations de signature.
Y a t'il une séparation des tâches
Si cela est avérée il risque des sanctions disciplinaires
Donc info RH
Voila pour l instant
Moi je dirais aussi, vis a vis de l'agent :
– Si ce n’est déjà fait, compte tenu du nombre des manquements graves potentiels, recommander la suspension (pas sanction, mesure conservatoire) immédiate de l’agent pour l’éloigner du service et sécuriser les éléments de preuves (message RDRA et copie Division RH de la DRFIP, avec en « CC », le supérieur direct de l’agent);
– Rendez-vous, sur le champ avec le chef de service
– Poursuite de la collecte des éléments de preuve -> examen de traçabilité (vérifier si le chef de service de l’agent a signalé au Pôle RH et à la MDRA des éventuels manquements relatifs à la consultation des applications sensibles et tracées) ;
– Convocation à J+15 de l’agent pour un entretien en Direction ;
– Dans le rapport d'audit, préconiser une note à l’ensemble des agents de ce service de DISI, pour rappel les obligation déonto ;
– Préconiser à la Division RH / formation de la DRFIP de faire le point sur les formations déonto à faire/ non faites pour les agents dudit service ;


:?: Ensuite, je pense que l'audit est déjà en cours (pour l'OF) ; ce qui me surprend, c'est sont les actes de gestion par une personne de la DISI (qui au demeurant pourraient constituer un abus de fonction et un manquement à l’obligation d’impartialité (disciplinaire) et éventuellement des faits de corruption (pénal), surtout pour un agent de la DISI, sans lien avec la gestion fiscale).

:?: De plus, la nature des manquements exigerait d’engager une enquête administrative ; apr qui serait-elle réalisée ? A priori, le rôle du chef de service ne le met pas trop en situation de conduire ladite enquête.
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par eugne »

JDEKKARD a écrit : 11 janv. 2023 23:13
kacec a écrit : 11 janv. 2023 21:58 Vous êtes IP et assurez l'intérim d'un SIP
Une charte a été signée avec une communauté de Communes, la ddfip et le préfet. Le sip doit assurer une permanence dans 3 espaces France Services de cette communauté de communes.
Le ddfip souhaite faire de cette zone une vitrine de l accueil de proximité du département.
Aucun des agents du Sip ne veut aller faire ces permanences. Ils mettent notamment en avant le fait que leur assurance du véhicule ne couvre pas les déplacements professionnels
Que faites-vous ?

Je suis en train de travailler dessus
L'enjeux est celui d'assurer le service public, dans un contexte de NRP et d'engagement de la DGFIP vis à vis de ses interlocuteurs locaux, état et collectivités.

En termes, de solution, je proposerai :
- me renseigner sur les transports en communs ;
- voir avec SIRIUS si certains de mes agents habitent à proximité (levier) ;
- voir avec interlocuteurs (Pole PPR, parfois cabinet du directeur) si système flotte de véhicule, one drive ou autre système de véhicule partagé de dispo,
- faire un point avec chef division Particuliers
- Échanger avec le Responsable relation usagers pour voir si idée (et demander fréquence)
- prévenir division RH que je fais faire une réunion de service
- réunion de service du SIP pour essayer de motiver les agents, à commencer par ceux qui font de l'accueil et ceux proches ; leur faire part des solutions de transport trouvées ;
- leur dire qu'une rotation sera faite, des formations, et appui un référent dans le SIP ; APRDV si question trop complexes;
- conclure en disant que je devrai trancher si pas de volontaires,
- CR oral au chef division Particuliers

Pas sur que çà suffise !
Ton analyse des enjeux me semble un peu faible, je pense que tu as omis de prendre en compte certains éléments de l'énoncé

Ce que tu proposes est trop axé sur les moyens que tu comptes mettre à disposition (transports en commun : s'il n'y en a pas, que fais-tu ?, flotte de véhicules : il est bien connu que toutes les DDFiP ont des flottes de véhicules avec des éléments non utilisés)
Tu mobilises des interlocuteurs qui semblent inappropriés dans un premier temps (en quoi va consister le "point avec ton chef de division Particuliers" ? pourquoi annoncer à la division RH que tu fais une réunion de service ?)

Ma femme qui lit par-dessus mon épaule et qui est complètement étrangère au fonctionnement DGFiP ajoute que tu t'es focalisé sur des solutions, mais que tu n'évoques pas ce que tu fais pour comprendre le refus de tes agents
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par eugne »

JDEKKARD a écrit : 13 janv. 2023 13:31
kacec a écrit : 12 janv. 2023 21:29 Problème de déontologie et de contrôle interne.
En tant qu IP je pense que je vais faire un Audit du service.
Demander l organigramme fonctionnel et effectuer une piste d audit pour avoir les traces informatique
Le convoqué pour connaître les raisons de l'utilisation de l'ordinateur a des fins personnel
Pour il a stocké des éléments appartenant à ces collègues.
Puis voir le contrôle de effectué par le cdp y a t'il eu déjà des alertes sur ce sujets
Puis vérifier les délégations de signature.
Y a t'il une séparation des tâches
Si cela est avérée il risque des sanctions disciplinaires
Donc info RH
Voila pour l instant
Moi je dirais aussi, vis a vis de l'agent :
– Si ce n’est déjà fait, compte tenu du nombre des manquements graves potentiels, recommander la suspension (pas sanction, mesure conservatoire) immédiate de l’agent pour l’éloigner du service et sécuriser les éléments de preuves (message RDRA et copie Division RH de la DRFIP, avec en « CC », le supérieur direct de l’agent);
– Rendez-vous, sur le champ avec le chef de service
– Poursuite de la collecte des éléments de preuve -> examen de traçabilité (vérifier si le chef de service de l’agent a signalé au Pôle RH et à la MDRA des éventuels manquements relatifs à la consultation des applications sensibles et tracées) ;
– Convocation à J+15 de l’agent pour un entretien en Direction ;
– Dans le rapport d'audit, préconiser une note à l’ensemble des agents de ce service de DISI, pour rappel les obligation déonto ;
– Préconiser à la Division RH / formation de la DRFIP de faire le point sur les formations déonto à faire/ non faites pour les agents dudit service ;


:?: Ensuite, je pense que l'audit est déjà en cours (pour l'OF) ; ce qui me surprend, c'est sont les actes de gestion par une personne de la DISI (qui au demeurant pourraient constituer un abus de fonction et un manquement à l’obligation d’impartialité (disciplinaire) et éventuellement des faits de corruption (pénal), surtout pour un agent de la DISI, sans lien avec la gestion fiscale).

:?: De plus, la nature des manquements exigerait d’engager une enquête administrative ; apr qui serait-elle réalisée ? A priori, le rôle du chef de service ne le met pas trop en situation de conduire ladite enquête.
Attention au positionnement de l'IP auditeur :
- avez-vous le droit de vous "auto-saisir" d'un audit de service de votre propre initiative ?
- avez-vous l'autorité nécessaire pour convoquer formellement l'agent / son chef de service / la division RH pour mettre en place des mesures de protection ou de sanction ?

Dans les propositions, vous envisagez très (trop) rapidement l'arsenal déontologique / disciplinaire, mais vous occultez la commande initiale qui est de "faire le point sur la situation"
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par eugne »

kacec a écrit : 11 janv. 2023 21:53 Bonjour à tous
Est ce que ça vous dit de travailler sur un cas pratique :
Vous êtes IP au service de domaines dans une DDFIP. Le préfet demande au DDFIP réorganiser les services du département parce qu'il a été constaté que des services de la cité administrative occupe 19m2 par agent
Cette réorganisation devra s'inscrire dans la politique de réorganisation des services de l Etat tout en veillant a respecter les loyers budgétaires au M2
- Quelle analyse faites vous de la situation ?
- Quelles actions menez-vous en conséquence ?

Pour moi :
Problématique : la conformité du nombre de M2 par agent sur le lieu de travail, modernisation des espaces de travail, qualité de vie au travail , démarche engagée par la dgfip

Plan d action :
Mise en place d'une démarche projet qui embarque le pôle transverse, les OS, les chefs de service des agents + mission d accompagnement au changement +assistant de prévention
Audit devra être effectué pour la réorganisation de ce service ce qui nous permettra avec B2i d évaluer le montant du budget alloué a cette restructuration
Présentation des plans aux agents puis au comité social
Organisation de réunions et concertations avec les agents pour la disposition des bureaux

Voila pour moi. Je vous laisse compléter
Il y a pas mal de bonnes choses dans ton plan d'actions
Toutefois, ton analyse de problématique ne décline que le volet "m2 par agent", alors qu'il y a plusieurs autres questions à se poser
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par eugne »

Note: pour l'instant, mes interventions dans ce fil se limitent à souligner quelques points de réflexion, pour inciter à compléter / réviser les idées présentées => c'est plus efficace pour se rendre compte des écueils et mieux les éviter ensuite :wink:
Mimi2601
Messages : 10
Inscription : 27 janv. 2022 17:52

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par Mimi2601 »

Bonjour,
Pour ceux qui sont déjà partis à l'oral, avez vous toujours fait un plan : analyses, plan d actions ?
Ou faut il éviter ?
Merci
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par eugne »

Mimi2601 a écrit : 15 janv. 2023 08:04 Bonjour,
Pour ceux qui sont déjà partis à l'oral, avez vous toujours fait un plan : analyses, plan d actions ?
Ou faut il éviter ?
Merci
Yoda dirait "Ta réponse, toujours structurée, elle sera" :D
Les questions demandent toujours votre analyse et vos propositions : ça engage une réflexion qui devra être forcément présentée de manière structurée pour être bien comprise par votre commanditaire (jury pour le concours, vos supérieurs AFiPA / DDFiP dans la vraie vie)
Les méthodes et réflexes mis en place pour les écrits, et notamment l'épreuve 1 de note, restent valables pour les mises en situation et toutes vos études / réflexions ultérieures
Mimi2601
Messages : 10
Inscription : 27 janv. 2022 17:52

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par Mimi2601 »

Merci Maître Yoda ... Euh merci Eugne 😀
luciole59
Messages : 14
Inscription : 08 déc. 2009 19:56

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par luciole59 »

eugne a écrit : 15 janv. 2023 06:36
kacec a écrit : 11 janv. 2023 21:53 Bonjour à tous
Est ce que ça vous dit de travailler sur un cas pratique :
Vous êtes IP au service de domaines dans une DDFIP. Le préfet demande au DDFIP réorganiser les services du département parce qu'il a été constaté que des services de la cité administrative occupe 19m2 par agent
Cette réorganisation devra s'inscrire dans la politique de réorganisation des services de l Etat tout en veillant a respecter les loyers budgétaires au M2
- Quelle analyse faites vous de la situation ?
- Quelles actions menez-vous en conséquence ?

Pour moi :
Problématique : la conformité du nombre de M2 par agent sur le lieu de travail, modernisation des espaces de travail, qualité de vie au travail , démarche engagée par la dgfip

Plan d action :
Mise en place d'une démarche projet qui embarque le pôle transverse, les OS, les chefs de service des agents + mission d accompagnement au changement +assistant de prévention
Audit devra être effectué pour la réorganisation de ce service ce qui nous permettra avec B2i d évaluer le montant du budget alloué a cette restructuration
Présentation des plans aux agents puis au comité social
Organisation de réunions et concertations avec les agents pour la disposition des bureaux

Voila pour moi. Je vous laisse compléter
Il y a pas mal de bonnes choses dans ton plan d'actions
Toutefois, ton analyse de problématique ne décline que le volet "m2 par agent", alors qu'il y a plusieurs autres questions à se poser
Il y a quelque chose qui me perturbe, quel positionnement a-t-on en étant chef de service domaines en l’occurrence ? On fait bien « équipe » avec le RRPIE ?
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par eugne »

luciole59 a écrit : 15 janv. 2023 15:46 Il y a quelque chose qui me perturbe, quel positionnement a-t-on en étant chef de service domaines en l’occurrence ? On fait bien « équipe » avec le RRPIE ?
Toutafé
Néanmoins, l'énoncé de départ parle de proposer la réorganisation [de plusieurs] services hébergés dans la cité administrative => pour le coup, la collaboration avec le RRPIE n'est "que" la "face technique" de la question, il y a plein d'autres aspects que vous (collectivement parlant) n'avez pas évoqués
Mimi2601
Messages : 10
Inscription : 27 janv. 2022 17:52

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par Mimi2601 »

Bonjour a tous
Voici un nouveau cas :

Vous êtes responsable du pôle RH dans une petite direction. Une trésorerie située sur un site urbain difficile va déménager dans quelques mois a la suite d'une restructuration.
Le site a déjà fait l'objet de tensions sociales il y a quelques années.
Vous êtes appelé un matin par le chef de service pour vous prévenir du suicide d'un agent, la veille en rentrant chez lui.
Analyses , préconisations ?
JDEKKARD
Messages : 5
Inscription : 08 sept. 2014 19:05

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par JDEKKARD »

eugne a écrit : 13 janv. 2023 18:51
JDEKKARD a écrit : 11 janv. 2023 23:13
kacec a écrit : 11 janv. 2023 21:58 Vous êtes IP et assurez l'intérim d'un SIP
Une charte a été signée avec une communauté de Communes, la ddfip et le préfet. Le sip doit assurer une permanence dans 3 espaces France Services de cette communauté de communes.
Le ddfip souhaite faire de cette zone une vitrine de l accueil de proximité du département.
Aucun des agents du Sip ne veut aller faire ces permanences. Ils mettent notamment en avant le fait que leur assurance du véhicule ne couvre pas les déplacements professionnels
Que faites-vous ?

Je suis en train de travailler dessus
L'enjeux est celui d'assurer le service public, dans un contexte de NRP et d'engagement de la DGFIP vis à vis de ses interlocuteurs locaux, état et collectivités.

En termes, de solution, je proposerai :
- me renseigner sur les transports en communs ;
- voir avec SIRIUS si certains de mes agents habitent à proximité (levier) ;
- voir avec interlocuteurs (Pole PPR, parfois cabinet du directeur) si système flotte de véhicule, one drive ou autre système de véhicule partagé de dispo,
- faire un point avec chef division Particuliers
- Échanger avec le Responsable relation usagers pour voir si idée (et demander fréquence)
- prévenir division RH que je fais faire une réunion de service
- réunion de service du SIP pour essayer de motiver les agents, à commencer par ceux qui font de l'accueil et ceux proches ; leur faire part des solutions de transport trouvées ;
- leur dire qu'une rotation sera faite, des formations, et appui un référent dans le SIP ; APRDV si question trop complexes;
- conclure en disant que je devrai trancher si pas de volontaires,
- CR oral au chef division Particuliers

Pas sur que çà suffise !
Ton analyse des enjeux me semble un peu faible, je pense que tu as omis de prendre en compte certains éléments de l'énoncé

Ce que tu proposes est trop axé sur les moyens que tu comptes mettre à disposition (transports en commun : s'il n'y en a pas, que fais-tu ?, flotte de véhicules : il est bien connu que toutes les DDFiP ont des flottes de véhicules avec des éléments non utilisés)
Tu mobilises des interlocuteurs qui semblent inappropriés dans un premier temps (en quoi va consister le "point avec ton chef de division Particuliers" ? pourquoi annoncer à la division RH que tu fais une réunion de service ?)

Ma femme qui lit par-dessus mon épaule et qui est complètement étrangère au fonctionnement DGFiP ajoute que tu t'es focalisé sur des solutions, mais que tu n'évoques pas ce que tu fais pour comprendre le refus de tes agents
Je trouve tes remarques assez sévères et je te laisse le soin alors de nous éclairer.

Il me semble que l'enjeu est bien d'assurer le service dans ces permanences, après avoir certes creusé la raison de la réticence des agents, mais surtout de les avoir remotivés et d'avoir donné du sens à leurs interventions dans les EFS. Et je vois mal comment le moyen de transport, pour les rassurer, ne serait pas l'élément clé ici. Alors certes, il peut ne pas y avoir de transports en communs (mais faut-il pour autant ne pas dire au jury que je regarde sur internet ce qu'il en est ? je ne crois pas) ; certes aussi, les véhicules de la DDFIP peuvent être à récupérer au siège de la direction, ce qui ne ferait pas partir de mon service mais de la DDFIP, avec un éloignement potentiel supplémentaire. Mentionner sa réflexion sur les moyens de transport me parait logique (vélos, covoiturage si sur tracé fréquenté...). Je ne suis pas certain qu'il nous appartient d'entrer dans le débat sur l'étendue de la police d'assurance qui est le motif avancé par les agents, sauf à ce que la DGFIP pratique un complément de couverture d'assurance, ce que j'ignore bien volontiers (de nombreuses assurances véhicules ne couvrent pas des trajets pros) ; reste que le RDRU, la BIL ou le SRH ont peut-être une idée sur la question.
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par eugne »

Toutes mes excuses si j'ai pu donner une impression de sécheresse dans mes propos

Reprenons :
JDEKKARD a écrit : 11 janv. 2023 23:13
kacec a écrit : 11 janv. 2023 21:58 Vous êtes IP et assurez l'intérim d'un SIP
Une charte a été signée avec une communauté de Communes, la ddfip et le préfet. Le sip doit assurer une permanence dans 3 espaces France Services de cette communauté de communes.
Le ddfip souhaite faire de cette zone une vitrine de l accueil de proximité du département.
Aucun des agents du Sip ne veut aller faire ces permanences. Ils mettent notamment en avant le fait que leur assurance du véhicule ne couvre pas les déplacements professionnels
L'enjeux est celui d'assurer le service public, dans un contexte de NRP et d'engagement de la DGFIP vis à vis de ses interlocuteurs locaux, état et collectivités.

(...)
JDEKKARD a écrit : 17 janv. 2023 10:00 Il me semble que l'enjeu est bien d'assurer le service dans ces permanences, après avoir certes creusé la raison de la réticence des agents, mais surtout de les avoir remotivés et d'avoir donné du sens à leurs interventions dans les EFS.
(...)
J'ai dit que l'analyse des enjeux me semble faible, car elle ne fait apparaître que la nécessité d'assurer le service

On ne perçoit pas clairement ceux qui sont embarqués derrière les éléments suivants :
  • tout s'appuie sur une charte tripartite
    => un ddfip ne signe pas une convention de cette ampleur sans avoir consulté au minimum le chef de pôle et les chefs de services concernés
    => quelques hypothèses de départ sont à poser avant de présenter l'analyse de la situation
  • ton sip doit assurer une permanence dans trois espaces FS
    => quelles marges sont possibles au regard de la charte, pour te permettre de répartir la charge d'un seul service d'accueil sur 4 emplacements géographiques ?
    => là encore, il faudra poser quelques hypothèses
  • le ddfip souhaite en faire une vitrine
    => il ne s'agit pas seulement de l'engagement (général) de la dgfip, le ddfip est personnellement impliqué face au préfet et à un président de communauté de communes
    => outre une question d'image, il y a des enjeux indirects de relations avec les partenaires à évoquer
  • la réticence des agents comporte des risques par rapport à la "nécessité d'assurer le service" évoquée plus haut
    => identifier lesquels au regard des points précédents

Pour ce qui est des propositions, tu ne parles que des moyens de transport : involontairement ou inconsciemment, tu as considéré que les réticences des agents ne se fondent que sur ce point
Or, peut-être que les causes profondes sont plus étendues et plus complexes : peut-être que les agents n'ont pas envie de faire de l'accueil en FS sans oser l'avouer franchement, et qu'ils mettent un point "technique" en avant pour éviter d'être embarqués dedans
=> comment t'organises-tu pour être certain que le sujet "transport" est réellement le seul frein à l'implication des agents dans l'accueil en FS ?

Penses-tu réellement que chaque DDFiP dispose d'une flotte de véhicules mobilisable à volonté ?
Les DDFiP ont rarement des moyens étendus pour assurer leur fonctionnement propre. Or, une flotte de véhicules signifie un volume d'immobilisations conséquent, pour une utilisation rarement à son maximum
La maintenance d'un parc automobile n'est-il pas incompatible avec l'optimisation budgétaire qui s'impose aux Directions ?


J'espère avoir été un peu plus clair (et sans brutalité) mais, pour le coup, je pense plus profitable que vous poussiez vous-mêmes plus loin la réflexion
Mimi2601
Messages : 10
Inscription : 27 janv. 2022 17:52

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par Mimi2601 »

Une petite question
Quand tu dis que tu poses des hypothèses de départ : est ce que tu parles également des hypothèses que tu ne retiens pas ? Si oui est ce que tu les développes ?
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par eugne »

Mimi2601 a écrit : 17 janv. 2023 18:45 Une petite question
Quand tu dis que tu poses des hypothèses de départ : est ce que tu parles également des hypothèses que tu ne retiens pas ? Si oui est ce que tu les développes ?
Mets-toi à la place du jury : comment considérerais-tu la posture "Je vais vous développer (longuement) des éléments, puis je vous annonce que je les abandonne" face à "voici l'ensemble des possibilités, j'ai choisi de m'appuyer sur celle-ci et celle-là" ?
😉
Mimi2601
Messages : 10
Inscription : 27 janv. 2022 17:52

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par Mimi2601 »

Effectivement.. 😊
Merci 😉
luciole59
Messages : 14
Inscription : 08 déc. 2009 19:56

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par luciole59 »

eugne a écrit : 15 janv. 2023 18:19
luciole59 a écrit : 15 janv. 2023 15:46 Il y a quelque chose qui me perturbe, quel positionnement a-t-on en étant chef de service domaines en l’occurrence ? On fait bien « équipe » avec le RRPIE ?
Toutafé
Néanmoins, l'énoncé de départ parle de proposer la réorganisation [de plusieurs] services hébergés dans la cité administrative => pour le coup, la collaboration avec le RRPIE n'est "que" la "face technique" de la question, il y a plein d'autres aspects que vous (collectivement parlant) n'avez pas évoqués
Eugne, merci pour tes réponses.
Je reviens sur ce cas mais je veux savoir ce que j’ai raté, n’hésite pas a m’aiguiller :D

Aspect managerial : consultation et association des agents
Aspect CVT : contact avec les OS
Aspect technique : organisation avec le RRPIE et les autres administrations, saisie du BIL et services informatiques (quel rôle a le chef des domaines dans l’association avec les autres administrations ? Il propose à ses collègues des réunions conjointes de coordination ? C’est pas plutôt au RRPIE de gérer ça ?)
Aspect communication : prévenir les usagers des perturbations d’accueil pendant les travaux ?
Objectifs à prendre en compte : émissions de GES, écologie etc ?
eugne
Modérateur
Messages : 302
Inscription : 19 mai 2006 10:34

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principale

Message par eugne »

luciole59 a écrit : 18 janv. 2023 19:03
eugne a écrit : 15 janv. 2023 18:19
luciole59 a écrit : 15 janv. 2023 15:46 Il y a quelque chose qui me perturbe, quel positionnement a-t-on en étant chef de service domaines en l’occurrence ? On fait bien « équipe » avec le RRPIE ?
Toutafé
Néanmoins, l'énoncé de départ parle de proposer la réorganisation [de plusieurs] services hébergés dans la cité administrative => pour le coup, la collaboration avec le RRPIE n'est "que" la "face technique" de la question, il y a plein d'autres aspects que vous (collectivement parlant) n'avez pas évoqués
Eugne, merci pour tes réponses.
Je reviens sur ce cas mais je veux savoir ce que j’ai raté, n’hésite pas a m’aiguiller :D

Aspect managerial : consultation et association des agents
Aspect CVT : contact avec les OS
Aspect technique : organisation avec le RRPIE et les autres administrations, saisie du BIL et services informatiques (quel rôle a le chef des domaines dans l’association avec les autres administrations ? Il propose à ses collègues des réunions conjointes de coordination ? C’est pas plutôt au RRPIE de gérer ça ?)
Aspect communication : prévenir les usagers des perturbations d’accueil pendant les travaux ?
Objectifs à prendre en compte : émissions de GES, écologie etc ?
Tu rentres trop vite dans l'opérationnel spécifique DGFiP et post-lancement des travaux

Dès l'analyse de l'énoncé, tu aurais pu tilter sur : "des services de la cité administrative occupent 19m2 par agent"
La "prise de hauteur de vue" (selon l'expression consacrée) aurait alors déclenché une avalanche de questions du type :
  • Quelles autres administrations ?
  • La DGFiP fait-elle réellement partie des administrations qui doivent rendre des m2 ?
    • Si oui, quels services de la DGFiP sont concernés ?
    • Parmi eux, y en a-t-il qui reçoivent du public ?
    • Y a-t-il des contraintes de sécurité bâtimentaire à prendre en compte ?
  • Si certaines administrations occupent 19m2 par agent, cela veut-il dire que d'autres n'ont droit "qu'à" 9m2 par agent (par exemple) ?
  • Quelle cible de m2 par agent le préfet souhaite-t-il atteindre ? (ou quelle valeur est imposée par la réglementation ?)
    • Si toutes les administrations occupent x m2 par agent, y aura-t-il des m2 disponibles dans la cité administrative ?
    • Si oui, doivent-ils / peuvent-ils être "revendus" ou, a minima, loués (hébergement de services privés, type crèche, cantine, etc) ? (nb : c'est là où tu interviens avec ta casquette "Domaines")
    • Si non, quelles options se présentent ? (nb : c'est là où ta carte "organisation avec le RRPIE" intervient :wink: )
De plus, il ne faut JAMAIS oublier le positionnement lié à ta fonction dans la situation proposée
Si des services de la DDFiP sont impactés par cette réorganisation des locaux, le RRPIE et toi n'avez aucune autorité directe sur les agents
=> La consultation et l'association des agents doit se faire par l'intermédiaire de leurs chefs de service respectifs (il vaut mieux le dire clairement, sinon on peut croire que tu ne les as pas pris en compte)
luciole59
Messages : 14
Inscription : 08 déc. 2009 19:56

Re: Cas pratiques oraux 2023 inspecteur principal

Message par luciole59 »

Merci beaucoup eugne :D ton explication est très claire.
En effet il faut que je prenne plus de hauteur mais avec un exemple c’est bien plus parlant !
Répondre

Revenir à « Inspecteur principal des finances publiques »