Concours 2023 Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse PJJ

Fiche métier et concours Educateur de la PJJ
Livres Concours Educateur de la PJJ
Philippe B
Administrateur
Messages : 988
Inscription : 31 mars 2004 13:09

Concours 2023 Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse PJJ

Message par Philippe B »

Arrêté du 28 octobre 2022 autorisant au titre de l'année 2023 l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'éducateurs prévu au 4° de l'article 4 du décret n° 2019-49 du 30 janvier 2019 portant statut particulier du corps des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse

NOR : JUSF2229162A

Par arrêté du garde des sceaux, ministre de la justice, en date du 28 octobre 2022, est autorisée, au titre de l'année 2023, l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse prévu au 4° de l'article 4 du décret n° 2019-49 du 30 janvier 2019 portant statut particulier du corps des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse.
Les inscriptions s'effectuent par voie électronique à partir du jeudi 1er décembre 2022 sur le site du ministère de la justice à l'adresse suivante : www.lajusticerecrute.fr.
La date de fin de saisie des inscriptions sur le site du ministère de la justice est fixée au mardi 3 janvier 2023, à minuit, heure de Paris, date de clôture des inscriptions.
En cas d'impossibilité de s'inscrire par voie électronique, les candidats conservent la possibilité de retirer le dossier imprimé établi à cette fin à compter du jeudi 1er décembre 2022 et jusqu'au mardi 3 janvier 2023 (le cachet de la poste faisant foi), délai de rigueur, en écrivant à l'adresse de la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse (liste jointe). La date limite de dépôt des dossiers d'inscription papiers est fixée au mardi 3 janvier 2023, le cachet de la poste faisant foi.
Afin de finaliser leur inscription, les candidats devront adresser les pièces justificatives listées dans la notice du concours disponible sur le site internet du ministère de la justice, au plus tard le mardi 3 janvier 2023, le cachet de la poste faisant foi, par voie postale en recommandé avec accusé de réception, à l'adresse de la direction interrégionale d'inscription (liste jointe).
Les candidats en situation de handicap qui demandent un aménagement des épreuves doivent fournir un certificat médical établi par un médecin agréé. Le certificat médical, qui doit avoir été établi moins de six mois avant le déroulement des épreuves, précise la nature des aides humaines et techniques ainsi que des aménagements nécessaires pour permettre à ces candidats, compte tenu de la nature et de la durée des épreuves, de composer dans des conditions compatibles avec leur situation.
Le certificat médical doit être transmis par ces candidats au plus tard le mardi 31 janvier 2023, conformément aux dispositions du décret du 4 mai 2020 susvisé.
L'épreuve écrite d'admissibilité aura lieu le jeudi 23 mars 2023.
En vue de l'épreuve orale d'admission prévue à l'article 15 de l'arrêté du 10 novembre 2009 relatif aux règles d'organisation générale des concours pour le recrutement des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse, les candidats devront établir un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP).
Ce document sera remis aux représentants de l'administration au moment de l'épreuve écrite ou envoyé par voie postale en recommandé avec accusé de réception au plus tard le jeudi 23 mars 2023 (le cachet de la poste faisant foi) à la direction interrégionale d'inscription (liste jointe).
Les candidats adresseront en outre un exemplaire de ce dossier en version dématérialisée à l'adresse électronique de la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse de leur lieu d'inscription (liste jointe) au plus tard le jeudi 23 mars 2023 à minuit, heure de Paris.
Les épreuves orales d'admission auront lieu à partir du lundi 5 juin 2023.
La composition du jury et le nombre de postes offerts feront l'objet d'un arrêté ultérieur du garde des sceaux, ministre de la justice.
Répondre

Revenir à « Concours Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse PJJ »