Concours d'entrée 2024 INSP - Institut national du service public

L’Institut national du service public (INSP), créé le 1er janvier 2022, est le nouvel opérateur public français de référence pour le recrutement, la formation initiale et la formation continue des cadres supérieurs et dirigeants de l’État. Il remplace l'ENA.
Philippe B
Administrateur
Messages : 1403
Inscription : 31 mars 2004 13:09

Concours d'entrée 2024 INSP - Institut national du service public

Message par Philippe B »

Les demandes d'admission à concourir aux concours 2024 d'entrée à l'Institut national du service public - INSP s'effectuent du 15 janvier au 15 mars 2024.

Arrêté du 27 décembre 2023 autorisant l'ouverture, pour la voie générale, du concours externe, du deuxième concours externe, du concours externe spécial, du concours interne et du troisième concours d'entrée à l'Institut national du service public pour l'année 2024

NOR : PRME2335763A

Par arrêté de la Première ministre en date du 27 décembre 2023, un concours externe, un deuxième concours externe, un concours externe spécial, un concours interne et un troisième concours d'entrée à l'Institut national du service public sont ouverts dans la voie générale pour l'année 2024 aux candidats remplissant respectivement les conditions fixées à l'article 1er du décret du 14 septembre 2018 modifié instituant à titre expérimental un concours externe spécial d'entrée à l'Institut national du service public réservé aux titulaires d'un diplôme de doctorat, à l'article 4 du décret du 3 mars 2021 modifié instituant des modalités d'accès à certaines écoles de service public et relatif aux cycles de formation y préparant, et aux articles 3, 4 et 5 du décret du 25 janvier 2023 modifié relatif aux conditions d'accès et aux formations à l'Institut national du service public.
Le concours externe spécial est ouvert dans la spécialité « sciences de la vie ».
Les candidats originaires des pays de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen autres que la France sont autorisés à concourir sous réserve des dispositions du décret n° 2010-311 du 22 mars 2010 modifié relatif aux modalités de recrutements et d'accueil des ressortissants des Etats membres de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen dans un corps, un cadre d'emplois ou un emploi de la fonction publique française.
Les épreuves d'admissibilité du concours externe, du deuxième concours externe, du concours interne et du troisième concours se dérouleront les 19, 20, 21, 22 et 23 août 2024 (dates de Paris). L'épreuve d'admissibilité du concours externe spécial se tiendra le 19 août 2024 (date de Paris). Ces épreuves auront lieu dans les centres suivants : Paris, Basse-Terre, Bordeaux, Fort-de-France, Grenoble, Marseille, Nouméa, Rennes, Saint-Denis de La Réunion et Strasbourg.
Les épreuves d'admissibilité se déroulant concomitamment, les candidats ne peuvent s'inscrire qu'à un seul concours.
Le nombre de places offertes est fixé à 60, réparties ainsi qu'il suit :


- concours externe : 27 ;
- deuxième concours externe : 4 ;
- concours externe spécial : 2 ;
- concours interne : 22 ;
- troisième concours : 5.


Les demandes d'admission à concourir s'effectuent du 15 janvier au 15 mars 2024, à 12 heures (dates et heure de Paris), délai de rigueur :



- par voie électronique sur le site internet de l'INSP : http://www.insp.gouv.fr. Toutefois, l'inscription ne sera effective qu'à réception, par l'Institut, de la version imprimée du formulaire d'inscription électronique datée et signée ; ou,
- en se procurant le formulaire d'inscription dans les conditions suivantes :
- soit par téléchargement du dossier d'inscription sur le site internet de l'INSP : http://www.insp.gouv.fr (fichier pdf) ;
- soit en écrivant à l'Institut et en joignant une enveloppe de format minimum 26 × 33 cm, affranchie au tarif lettre jusqu'à 100 g.


Dans tous les cas, le dossier devra être adressé en recommandé avec accusé de réception à l'INSP, DDTCE, pôle concours et cycles préparatoires, 1, rue Sainte-Marguerite, 67080 Strasbourg Cedex au plus tard le 15 mars 2024 (le cachet de la poste faisant foi). Tout dossier posté après ce délai sera rejeté.
Les candidats en situation de handicap peuvent, dans les conditions prévues par l'article 2 du décret n° 2020-523 du 4 mai 2020 relatif à la portabilité des équipements contribuant à l'adaptation du poste de travail et aux dérogations aux règles normales des concours, des procédures de recrutement et des examens en faveur des agents publics et des candidats en situation de handicap, bénéficier de dérogations aux règles normales de déroulement des concours afin, notamment, d'adapter la durée et le fractionnement des épreuves à leur situation ou de leur apporter les aides humaines et techniques ou les aménagements nécessaires précisés par eux préalablement au déroulement des épreuves. Les personnes handicapées qui souhaitent bénéficier de ces aménagements doivent impérativement signaler leur handicap avant la clôture des inscriptions.
Un certificat délivré par un médecin agréé de l'administration précisant les aménagements d'épreuves nécessaires, dont le modèle est téléchargeable sur le site http://www.insp.gouv.fr (fichier pdf), doit être fourni (par voie électronique puis le document original par courrier postal) par le candidat dans les plus brefs délais et au plus tard le 15 avril 2024 (cachet de la poste faisant foi). La liste des médecins agréés est établie dans chaque département et disponible auprès de la préfecture ou sur le site internet de chaque agence régionale de santé, accessible à partir du portail des agences régionales de santé : https://www.ars.sante.fr.
La vérification des conditions requises pour concourir sera effectuée entre le 15 octobre et le 1er décembre 2024 pour les seuls candidats admissibles. Durant cette période, ceux d'entre eux dont la candidature n'est pas recevable en seront informés individuellement.
Répondre

Revenir à « Institut national du service public INSP - ex-ENA »

L’Institut national du service public (INSP), créé le 1er janvier 2022, est le nouvel opérateur public français de référence pour le recrutement, la formation initiale et la formation continue des cadres supérieurs et dirigeants de l’État. Il remplace l'ENA.