Fiches prépa oral concours ingénieurs et techniciens - Concours Ingénieur territorial

mousssally
Messages : 2
Inscription : 18 janv. 2015 08:35

Fiches prépa oral concours ingénieurs et techniciens

Message par mousssally »

Bonjour,

Je voudrais partager avec vous des fiches pour se préparer à l'oral du concours ou examen d'ingénieurs (ou techniciens) . Ces fiches, je les ai préparées moi-même pendant plus de 3 ans, suite à d'intenses recherches dans les annales et sur les forums. Donc vous imaginez le temps et l'investissement personnel que ça m'a couté.

C'est pour ça que je les met en vente à 75€ l'ensemble, et c'est rien par rapport à toute l'énergie qui a été consacrée pour les élaborer.

Pour me contacter: tél: 0668563101, mail: moussza@hotmail.fr

Je peux vous assurer une chose: J'ai réussi le concours de technicien 1ere classe et ensuite ingénieur en interne, en grande partie grâce à ces fiches. Si le candidat maitrise ces fiches, il est sûr et certain d'avoir largement (je dis bien largement) la moyenne à l'oral. C'est aussi l'avis de tous les collègues à qui j'ai communiqué ces fiches.

Les fiches s'adressent à toutes les spécialités, même si quelques-unes mettent plus l'accent sur les spécialités ''infrastructures et réseaux'' et ''urbanisme, aménagement et paysage''. A savoir qu'il y a une petite partie des question dans la spécialité du candidat et la majorité des autres questions sont générales.

Ces fiches, constituées de près de 125 pages, contiennent chacune en introduction les points essentiels à connaitre sur un thème donné, ensuite toutes les questions possibles (plus de 400 questions triées sur le volet) qui peuvent être posées dans ce thème et les réponses idéales qu'attendent les membres du jury.

Voici quelques exemples de questions posées avec réponses:

C'est quoi un bon manager?
- Doit être capable de traduire l’orientation politique menée par l’élu en objectifs opérationnels et qui amène ses collaborateurs à les atteindre dans le respect du service public. Les objectifs doivent être SMART (sincères, mesurables (modulables), adaptables (atteignables), réalisables et temporels),
- Savoir motiver son équipe en trouvant les ressources et en accompagnant le développement des compétences de chacun par la communication et notamment d'information, la confiance, la responsabilisation par la délégation.
- Savoir rendre compte à sa hiérarchie.
- Savoir organiser le travail, développer l’autonomie, orienter l’action collective, animer l’équipe, négocier, prendre des décisions et gérer les conflits de toutes origines.
- Savoir refuser une idée saugrenue ou peut réaliste, ou encore trop coûteuse.
- Avoir des qualités d'organisation, des qualités d'accompagnement de ses équipes.
- Etre capable d’utiliser des méthodes d’encadrement différentes en fonction de la situation et de chacun des membres de son équipe pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Que pensez-vous du recul de l’âge légal de départ à la retraite ?
La loi sur le recul de l’âge de la retraite a été discutée pendant des mois par les deux assemblées élues que constitue le parlement et votée. La loi s’applique à tout le monde et en tant que fonctionnaire je n’ai pas d’avis à émettre en public.
Par contre je peux faire le constat suivant : d’après les spécialistes la pyramide des âges alerte sur le fait qu’aux environs de 2050, le pacte intergénérationnel qui consiste à ce que les générations actuelles cotisent pour les générations futures ne sera plus honoré. Aussi, l’espérance de vie est en train de s’allonger partout dans les pays développés donc l’âge de départ à la retraite recule en conséquence. Et enfin, l’âge de départ à la retraite dans les pays nordique par exemple est d’environ 70 ans et explique la tendance générale des pays européens pour le recul de l’âge de départ à la retraite.

Comment maitriser la masse salariale dans la FP ?
Les collectivités doivent de plus en plus jongler entre une rémunération motivante de leurs agents et la nécessité de maîtriser au plus juste leur masse salariale.
La masse salariale est composée de trois parties :
- la part contrainte qui comprend : le supplément familial de traitement ; toutes les charges induites et certaines charges accessoires (médecine professionnelle) ;
- la part maîtrisable : NBI ; les avancements d'échelon ; les frais de déplacement ;
- la part discrétionnaire : les avancements de grade ; les régimes indemnitaires ; les charges accessoires (assurance ; mutuelle ; indemnisation du chômage (Assedic ou auto assurance) ; les frais de formation.
L'évolution d'une masse salariale est due à deux principes : l'augmentation salariale qui est composée des mesures catégorielles, des augmentations liées à la carrière (glissement vieillesse technicité), des augmentations de traitement de la FP, des variations des taux de charges sociales. Puis, à la variation des effectifs, composée de la variation des emplois vacants, supprimés et créés et la variation des non-titulaires (remplaçants, besoins occasionnels et saisonniers) et autres personnels.
Les collectivités n'ont aucun pouvoir d'interférer sur les avancements d'échelon à l'ancienneté maximale, les évolutions législatives et réglementaires (statut, échelles, valeur du point, SMIC, charges induites) et les mouvements de personnel (mutations, retraites, décès, invalidité).
Cependant, elles ont totalement ou partiellement la main sur un certain nombre de variables : les créations de postes ; les suppléances (maladie, longue maladie, maternité...) ; les avancements d'échelon à l'ancienneté minimale ; les avancements de grade ; les régimes indemnitaires. Ce sont les principaux leviers.

Quelles sont les procédures à prévoir en marché public si le MOa ne sait pas définir le besoin ?
- Marché à bon d commande : c’est un marché à exécutions successives. A chaque fois que le MOa a un besoin, il émet un BC (droit de tirage).
- Marché à tranches conditionnelles : quand il ya une incertitude qui pèse sur une part individualisable du projet.
-Accords-cadres : nouveauté du CMP 2006 : achat au fur et à mesure du besoin. Permet de profiter des nouvelles technologies et éventuellement de la baisse des prix… Si marché subséquent avec un seul opérateur c’est un marché à bon de commande.
- Dialogue compétitif
- Central d’achat

Votre DGS vous demande de diminuer les frais de fonctionnement sur voirie de 30% pour faire des économies, comment vous vous y prenez ?
- Le moyen de faire des économies de fonctionnement c’est de privilégier l’investissement (par exemple : remplacement des sources traditionnelles en EP par des sources leds pour réaliser des économies en dépense d’énergie et moins d’entretien),
- Mettre en place des DSP pour les services de propreté, ordure ménagère, assainissement…). Par convention dans le contrat, il est possible de prévoir une mise à disposition du personnel pour les intégrer dans l’entreprise effectuant la DSP,
- Mutualisation des achats avec d’autres collectivités
- Etaler les dépenses sur plusieurs années grâce à un PPI,

Voici les autres types de questions posées. Les réponses à celles-ci et toutes les autres se trouvent dans les fiches:

C’est quoi un emploi fonctionnel ?
C’est quoi la conduite du changement ?
Une collectivité peut-elle pratiquer des tests d’alcoolémie de ses agents ?
Qu’est-ce que le glissement vieillesse technicité (GVT) ?
Est-ce qu’un budget moindre entraine automatiquement la dégradation de la qualité du service public ?
Si vos agents de collecte se mettent en grève, comment faites-vous pour assurer la continuité du service ?
Qui décrète l'utilité publique ?
Comment vous associez les 3 composantes du DD dans les travaux de voirie ?
Le prix est-il un critère indispensable ?
Dans combien de cas un Appel d’Offre peut-il être déclaré infructueux ?
Comment intégrer le développement durable dans les marchés publics ?
Quels sont les outils de planification urbaine ?
C’est quoi la collecte de la demande sociale ?
Quelles est le rôle de l’ingénieur dans la concertation ?
Est-il possible au maire de poser des ralentisseurs sur une voie départementale ?
Comment améliorer la vitesse commerciale dans les transports publics ?
C’est quoi le coût global d’une opération ?
Quels sont les acteurs de la sécurité dans les collectivités ?
Vous avez 30 secondes pour conclure !

Voici les thèmes abordés dans ces fiches:
00_Présentation_Cadre d'emploi_Responsabilités;
1.0_Management_Conduite proj_Entretien_Réunion;
1.1_Fonction publique;
1.2_Etat;
1.3_Collectivités Territoriales_EPCI;
1.4_Budget des Collectivités Territoriales;
1.5_Déconcentration - Décentralisation - Réformes des Collectivités;
1.6_Etablissement Public - Service Public;
1.7_Commande publique;
1.8_DD_Grenelle envir_Agenda21_Enérgie Renouvelable_Eco-quartier;
1.9_Urbanisme_EPL_Contrats_Plans prévention;
1.10_Démocratie locale;
1.11_Loi MOP;
1.12_Cadre réglementaire de la Voirie;
1.13_Aménagements divers;
1.14_Etapes successives d'une opération VRD;
1.15_Chantier_Environnement_DT_Amiante;
1.16_Accessibilité;
1.17_Cirdulation douce.

A votre disposition pour toutes questions et aide pour l'oral.
Pour me contacter: tél: 0668563101, mail: moussza@hotmail.fr

mousssally
Messages : 2
Inscription : 18 janv. 2015 08:35

Re: Fiches prépa oral concours ingénieurs et techniciens

Message par mousssally »

Bonjour,

Je voudrais partager avec vous des fiches pour se préparer à l'oral du concours ou examen d'ingénieurs (ou techniciens) . Ces fiches, je les ai préparées moi-même pendant plus de 3 ans, suite à d'intenses recherches dans les annales et sur les forums. Donc vous imaginez le temps et l'investissement personnel que ça m'a couté.

C'est pour ça que je les met en vente à 75€ l'ensemble, et c'est rien par rapport à toute l'énergie qui a été consacrée pour les élaborer.

Pour me contacter: tél: 0668563101, mail: julien.salhi@outlook.fr

Je peux vous assurer une chose: J'ai réussi le concours de technicien 1ere classe et ensuite ingénieur en interne, en grande partie grâce à ces fiches. Si le candidat maitrise ces fiches, il est sûr et certain d'avoir largement (je dis bien largement) la moyenne à l'oral. C'est aussi l'avis de tous les candidats pour qui j'ai communiqué ces fiches.

Les fiches s'adressent à toutes les spécialités, même si quelques-unes mettent plus l'accent sur les spécialités ''infrastructures et réseaux'' et ''urbanisme, aménagement et paysage''. A savoir qu'il y a une petite partie des question dans la spécialité du candidat et la majorité des autres questions sont plutôt des questions générales.

Ces fiches, constituées de près de 125 pages, contiennent chacune en introduction les points essentiels à connaitre sur un thème donné, ensuite toutes les questions possibles (plus de 400 questions triées sur le volet) qui peuvent être posées dans ce thème et les réponses idéales qu'attendent les membres du jury.

Voici les thèmes abordés dans ces fiches:
00_Présentation_Cadre d'emploi_Responsabilités;
1.0_Management_Conduite proj_Entretien_Réunion;
1.1_Fonction publique;
1.2_Etat;
1.3_Collectivités Territoriales_EPCI;
1.4_Budget des Collectivités Territoriales;
1.5_Déconcentration - Décentralisation - Réformes des Collectivités;
1.6_Etablissement Public - Service Public;
1.7_Commande publique;
1.8_DD_Grenelle envir_Agenda21_Enérgie Renouvelable_Eco-quartier;
1.9_Urbanisme_EPL_Contrats_Plans prévention;
1.10_Démocratie locale;
1.11_Loi MOP;
1.12_Cadre réglementaire de la Voirie;
1.13_Aménagements divers;
1.14_Etapes successives d'une opération VRD;
1.15_Chantier_Environnement_DT_Amiante;
1.16_Accessibilité;
1.17_Cirdulation douce.

Voici quelques exemples de questions posées avec réponses:

C'est quoi un bon manager?
- Doit être capable de traduire l’orientation politique menée par l’élu en objectifs opérationnels et qui amène ses collaborateurs à les atteindre dans le respect du service public. Les objectifs doivent être SMART (sincères, mesurables (modulables), adaptables (atteignables), réalisables et temporels),
- Savoir motiver son équipe en trouvant les ressources et en accompagnant le développement des compétences de chacun par la communication et notamment l'information, la confiance, la responsabilisation par la délégation.
- Savoir rendre compte à sa hiérarchie.
- Savoir organiser le travail, développer l’autonomie, orienter l’action collective, animer l’équipe, négocier, prendre des décisions et gérer les conflits de toutes origines.
- Savoir refuser une idée saugrenue ou peut réaliste, ou encore trop coûteuse.
- Avoir des qualités d'organisation, des qualités d'accompagnement de ses équipes.
- Etre capable d’utiliser des méthodes d’encadrement différentes en fonction de la situation et de chacun des membres de son équipe pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Comment maitriser la masse salariale dans la FP ?
Les collectivités doivent de plus en plus jongler entre une rémunération motivante de leurs agents et la nécessité de maîtriser au plus juste leur masse salariale.
La masse salariale est composée de trois parties :
- la part contrainte qui comprend : le supplément familial de traitement ; toutes les charges induites et certaines charges accessoires (médecine professionnelle) ;
- la part maîtrisable : NBI ; les avancements d'échelon ; les frais de déplacement ;
- la part discrétionnaire : les avancements de grade ; les régimes indemnitaires ; les charges accessoires (assurance ; mutuelle ; indemnisation du chômage ; les frais de formation.
L'évolution d'une masse salariale est due à deux principes : l'augmentation salariale qui est composée des mesures catégorielles, des augmentations liées à la carrière (glissement vieillesse technicité), des augmentations de traitement de la FP, des variations des taux de charges sociales. Puis, à la variation des effectifs, composée de la variation des emplois vacants, supprimés et créés et la variation des non-titulaires (remplaçants, besoins occasionnels et saisonniers) et autres personnels.
Les collectivités n'ont aucun pouvoir d'interférer sur les avancements d'échelon à l'ancienneté maximale, les évolutions législatives et réglementaires (statut, échelles, valeur du point, SMIC, charges induites) et les mouvements de personnel (mutations, retraites, décès, invalidité).
Cependant, elles ont totalement ou partiellement la main sur un certain nombre de variables : les créations de postes ; les suppléances (maladie, longue maladie, maternité...) ; les avancements d'échelon à l'ancienneté minimale ; les avancements de grade ; les régimes indemnitaires. Ce sont les principaux leviers.

Quelles sont les procédures à prévoir en marché public si le MOa ne sait pas définir le besoin ?
- Marché à bon d commande : c’est un marché à exécutions successives. A chaque fois que le MOa a un besoin, il émet un BC (droit de tirage).
- Marché à tranches conditionnelles : quand il ya une incertitude qui pèse sur une part individualisable du projet.
Accords-cadres : nouveauté du CMP 2006 : achat au fur et à mesure du besoin. Permet de profiter des nouvelles technologies et éventuellement de la baisse des prix… Si marché subséquent avec un seul opérateur c’est un marché à bon de commande.
- Dialogue compétitif
- Central d’achat

Votre DGS vous demande de diminuer les frais de fonctionnement sur voirie de 30% pour faire des économies, comment vous vous y prenez ?
- Le moyen de faire des économies de fonctionnement c’est de privilégier l’investissement (par exemple : remplacement des sources traditionnelles en éclairage par des sources leds pour réaliser des économies en dépense d’énergie et moins d’entretien),
- Mettre en place des DSP pour les services de propreté, ordure ménagère, assainissement…). Par convention dans le contrat, il est possible de prévoir une mise à disposition du personnel pour les intégrer dans l’entreprise effectuant la DSP,
- Mutualisation des achats avec d’autres collectivités
- Etaler les dépenses sur plusieurs années grâce à un PPI,

Voici les autres types de questions posées. Les réponses à celles-ci et toutes les autres se trouvent dans les fiches:
C’est quoi un emploi fonctionnel ?
C’est quoi la conduite du changement ?
Une collectivité peut-elle pratiquer des tests d’alcoolémie de ses agents ?
Qu’est-ce que le glissement vieillesse technicité (GVT) ?
Est-ce qu’un budget moindre entraine automatiquement la dégradation de la qualité du service public ?
Si vos agents de collecte se mettent en grève, comment faites-vous pour assurer la continuité du service ?
Qui décrète l'utilité publique ?
Comment vous associez les 3 composantes du DD dans les travaux de voirie ?
Le prix est-il un critère indispensable ?
Dans combien de cas un Appel d’Offre peut-il être déclaré infructueux ?
Comment intégrer le développement durable dans les marchés publics ?
Quels sont les outils de planification urbaine ?
C’est quoi la collecte de la demande sociale ?
Quelles est le rôle de l’ingénieur dans la concertation ?
Est-il possible au maire de poser des ralentisseurs sur une voie départementale ?
Comment améliorer la vitesse commerciale dans les transports publics ?
C’est quoi le coût global d’une opération ?
Quels sont les acteurs de la sécurité dans les collectivités ?
Vous avez 30 secondes pour conclure !

N.B. quelques fiches ont besoin d'une mise à jour à chaque parution de nouvelles lois, décrets... (exemple fiche commande publique).

A votre disposition pour toutes questions et aide pour l'oral.
Pour me contacter: tél: 0668563101, mail: julien.salhi@outlook.fr

Répondre

Revenir à « Concours Ingénieur territorial »