Fonction publique : les mêmes chances de réussir pour tous - Devenir fonctionnaire, emploi public

Philippe B
Administrateur
Messages : 807
Inscription : 31 mars 2004 13:09

Fonction publique : les mêmes chances de réussir pour tous

Message par Philippe B »

Le Président de la République Emmanuel Macron s’est rendu à l’Institut régional d’administration de Nantes pour un déplacement sur le thème de l’égalité des chances.

Pour favoriser l’égalité dans l’accès à la Fonction publique, 1 000 places supplémentaires en classes préparatoires « Talents » aux concours administratifs, seront ouvertes dès 2021. Le manque de moyens est souvent un frein dans la préparation des concours : les jeunes qui en ont besoin pourront bénéficier de 4 000 euros d’allocations pour les aider à accéder aux concours de la Fonction publique. C’est deux fois plus qu’en 2019.

Voir https://cap-public.fr/fonction-publique-les-memes-chances-de-reussir-pour-tous

Qu'en pensez vous ?
Quelle expérience de l'(in)égalité d'accès à la fonction publique avez-vous ?

A vous lire...

letsar
Messages : 5
Inscription : 19 mars 2011 09:12

Re: Fonction publique : les mêmes chances de réussir pour tous

Message par letsar »

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: ... Je suis en PLS.

Ce n'est pas pour cela que sera ouvert plus de places au concours, ou de recrutement sans concours.

mso91
Messages : 8
Inscription : 31 mars 2021 19:39

Re: Fonction publique : les mêmes chances de réussir pour tous

Message par mso91 »

Il me semble que l'idée est de permettre un ajout de places réservées dans la limite de 15% des places "normales". Mais oui, si c'est pour réduire les places "normales" et ajouter des places "réservées" en arrivant au final au même nombre de places c'est dommage.

De toute manière, l'objectif fixé par le gouvernement de "diversifier" la (haute) fonction publique me semble peu pertinent. En effet, les agents publics sont légitimes parce qu'ils sont compétents. Ce sont les dirigeants politiques qui sont légitimes parce qu'ils sont représentatifs. Ainsi, un sentiment de manque de représentativité au sommet de l’État doit, à mon avis, plutôt se soigner par une adaptation de la désignation des personnalités politiques.

Et si c'est un sentiment d'incompétence au sommet de l’État que l'on souhaite résoudre, ce n'est pas en cherchant à "diversifier" les origines des (hauts) fonctionnaires que l'on y arrivera (à mon avis). Une fonction publique vue comme incompétente n'améliorera pas vraiment son image en paraissant incompétente mais "diverse".

Enfin, je pense que les fonctionnaires sont des outils au service de l’État et des CT et que, par conséquent, leur recrutement doit viser à choisir les individus les plus aptes à servir l’État et les CT. A mon avis, il ne faut pas voir le recrutement de fonctionnaires comme une opportunité "d'offrir" un "emploi à vie" à un individu, mais plutôt comme une opportunité pour l’État ou les CT de "s'offrir" l'outil le plus compétent/adapté/utile possible.

Philippe B
Administrateur
Messages : 807
Inscription : 31 mars 2004 13:09

Re: Fonction publique : les mêmes chances de réussir pour tous

Message par Philippe B »

Le sujet ici n'est pas la compétence mais l'égalité d'accès.
La classe sociale d'origine, le métier des parents est encore un facteur très déterminant pour faire des études longues, préparer un concours ou même songer à préparer un concours.

mso91
Messages : 8
Inscription : 31 mars 2021 19:39

Re: Fonction publique : les mêmes chances de réussir pour tous

Message par mso91 »

J'évoque la compétence car il me semble que cette réforme découle initialement de l'idée que les "élites" seraient "déconnectées de la réalité du terrain/des français dits normaux" notamment en raison de leurs origines. Si l'on estimait que le travail des (hauts) fonctionnaires était satisfaisant, je ne pense pas que l'on envisagerait une révision de leur mode de sélection.

J'évoque aussi la compétence car c'est une réforme qui vise à modifier le recrutement des hauts fonctionnaires et éventuellement à terme, de l'ensemble des agents publics. Je pense que le recrutement des agents publics ne doit viser qu'un objectif de compétence, d'utilité pour l'administration qui recrute, et ne doit pas viser à combler les carences de notre système éducatif et d'enseignement supérieur.

Cela ne signifie pas que je m'oppose à permettre à l'égalité des chances, mais des places réservées à un concours ne permettent pas une égalité réelle puisque de fait, on considère que certains candidats ne pouvaient pas réussir un concours classique mais on leur offre quand même une place qui leur est réservée. Au lieu de leur permettre d'accéder au même niveau (académique) que les autres, on considère que de toute façon, puisqu'ils n'arriveront jamais (sauf quelques exceptions) au même niveau (académique) que d'autres, il faut leur offrir des places. C'est un aveu d'échec de notre système éducatif et d'enseignement supérieur.

Je pense également que cette réforme révèle en réalité une remise en question du concours, ou du moins des modalités de certains concours administratifs. En effet, ces fonctionnaires recrutés par concours talents ne seront pas moins compétents dans leurs fonctions que ceux recrutés par la voie classique. On a donc des concours qui favorisent trop des qualités académiques et pas assez de qualités réellement utiles à un "bon fonctionnaire". Mais plutôt que de réformer ces modalités de sélection pour tout le monde, on garde exactement les mêmes épreuves qui semblent inefficaces pour sélectionner de bons futurs fonctionnaires, et l'on ne fait qu'effectuer deux classements séparés au final : un classique et un "talents". C'est l'aveu d'une défaillance de notre mode de recrutement des (hauts) fonctionnaires.

En revanche, la montée en puissance des places en CPI me semble être une idée à poursuivre puisqu'elle vise à résoudre le problème un peu en amont. Ce n'est pas une mesure qui touche directement le recrutement des fonctionnaires, mais plutôt notre système d'enseignement supérieur et j'y suis donc moins défavorable.

Cependant, il faudra également et surtout monter en puissance la qualité des préparations publiques en général qui, à mon avis, ne sont pas pour la plupart au niveau du concours de l'ENA (sauf Paris 1 ?) ou des concours A+ en général. C'est par ailleurs déjà le cas de certaines préparations plus "modestes" comme les IPAG dont les enseignements préparent déjà difficilement aux concours des IRA en raison notamment d'une rigidité dans les plaquettes d'enseignements et d'un nombre insuffisant d'entraînements sur table.

maria85
Messages : 2
Inscription : 15 mai 2021 14:20

Re: Fonction publique : les mêmes chances de réussir pour tous

Message par maria85 »

Les mêmes chances de réussir pour tous Devenir ... Infos & liens utiles ... A mon avis, il ne faut pas voir le recrutement de fonctionnaires comme ... On a donc des concours qui favorisent trop des qualités académiques et pas assez de qualités réellement utiles à un "bon fonctionnaire".https://www.maison-love.fr/

Répondre

Revenir à « Devenir fonctionnaire, emploi public »