Examen professionnel 2022 brigadier-chef de police

Répondre
aloukou
Modérateur
Messages : 1258
Enregistré le : 22 juil. 2019 12:01

Examen professionnel 2022 brigadier-chef de police

Message par aloukou »

La date des inscriptions d’un examen professionnel pour l'accès au grade de brigadier-chef de police prévu à l'article 14 de l'arrêté du 15 décembre 2021 au titre de mesures transitoires (session 2022) est ouverte jusqu'au 3 février 2022

Arrêté du 3 janvier 2022 autorisant l'ouverture de l'examen professionnel pour l'accès au grade de brigadier-chef de police prévu à l'article 14 de l'arrêté du 15 décembre 2021 au titre de mesures transitoires (session 2022)

NOR : INTC2200127A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arre ... A/jo/texte
JORF n°0003 du 5 janvier 2022
Texte n° 12
Extrait du Journal officiel électronique authentifié
PDF - 170,1 Ko
Recherche simple dans le codeRechercher dans le texte...
Rechercher dans le texte...
Valider la rechercheRéinitialiser
Version initiale

Article


Par arrêté du ministre de l'intérieur en date du 3 janvier 2022, est autorisée l'ouverture de l'examen professionnel pour l'accès au grade de brigadier-chef de police, prévu à l'article 14 de l'arrêté du 15 décembre 2021 fixant les règles d'organisation générale, la nature et le programme des épreuves des examens professionnels pour l'avancement au grade de brigadier-chef de police de la police nationale, au titre de mesures transitoires, session 2022.
Les secrétariats généraux pour l'administration du ministère de l'intérieur (SGAMI) Est, Nord, Ouest, Sud, Sud-Est, Sud-Ouest, de la zone de défense et de sécurité de Paris et la délégation régionale de Toulouse, ainsi que les secrétariats généraux pour l'administration de la police (SGAP) de Guadeloupe, Martinique, Guyane, la Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Saint-Pierre-et-Miquelon sont chargés des modalités d'organisation de l'examen. La division de l'organisation des concours et des dispositifs promotionnels est chargée de la gestion des inscriptions.
La session organisée en 2022 concerne uniquement les candidats ayant débuté leur cycle sur les sessions 2020 et 2021 et qui ont obtenu au titre de ces sessions une des deux unités de valeur. Elle s'adresse également aux candidats bénéficiant d'un report de l'atelier numéro 3 de l'unité de valeur numéro 1 lors de la session 2021.
Les candidats concernés pourront s'inscrire en envoyant un dossier d'inscription papier à la division de l'organisation des concours et dispositifs promotionnels. Ce dossier d'inscription sera envoyé aux candidats pouvant se présenter à cet examen, sur leur adresse électronique professionnelle ou à défaut leur adresse électronique personnelle. Il pourra également être obtenu sur demande écrite formulée auprès de ce service. Le dossier imprimé d'inscription, dûment complété, devra être renvoyé obligatoirement par voie postale avec accusé réception au même service, chargé des inscriptions, au plus tard le 3 février 2022, le cachet de la poste faisant foi.
Tout dossier papier parvenant dans une enveloppe portant un cachet de la poste postérieur au 3 février 2022, ou parvenant après cette date dans une enveloppe ne portant aucun cachet de la poste, ou parvenant par tout autre mode d'envoi non postal (courriel, télécopie) sera refusé.
Seuls les dossiers de la session 2022 doivent être utilisés : aucun dossier établi lors d'une session antérieure ne sera pris en compte et la candidature en cause sera déclarée irrecevable.
L'unité de valeur de techniques professionnelles (UV n° 1) se déroulera du 28 février au 24 juin 2022.
L'unité de valeur de commandement et gestion (UV n° 2) se déroulera du 4 avril au 24 juin 2022.
Les candidats n'ayant pas réceptionné leur convocation au plus tard la veille du premier jour du début des épreuves de l'unité de valeur à laquelle ils sont inscrits, devront prendre attache sans délai avec le service organisateur territorialement compétent. Le défaut de réception des convocations par le candidat ne pourra engager la responsabilité du service organisateur.
Répondre

Retourner vers « Brigadier et brigadier-chef de police »